Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une troisième voie entre l’État et le marché

 | 
Martine Antona
, 
François Bousquet

Working Together… De nombreuses contributions

Texte intégral

1Cet ouvrage est issu d’un travail collectif mené depuis la visite en France de Elinor Ostrom, associant plusieurs institutions.

2La transcription et la traduction des communications orales de Elinor Ostrom et de ses réponses lors des rencontres avec le public des conférences et les chercheurs des ateliers thématiques, ont été assurées par les coordinateurs de l’ouvrage, Martine Antona et François Bousquet (UR Green, Cirad), sur la base d’une version préliminaire établie par Nadia Cunningham (IDRA).

3Quatre chapitres de l’ouvrage ont été rédigés par des collectifs de chercheurs et sont issus des rencontres avec E. Ostrom lors des ateliers de Montpellier.

4Groupe « Changement d’échelle et gouvernance »

  • Elin Enfors (UR Green, Cirad, Stockholm Resilience Center) ;

  • Vincenzo Lauriola (INPA, Brazil) ;

  • Martine Antona (UR Green, Cirad) ;

  • Gérald Orange (Université de Rouen) ;

  • Thierry Ruf (IRD).

5Groupe « L’engagement d’acteurs hétérogènes dans l’action collective »

  • Collectif Green (UR Green, Cirad) ;

  • J. Rouchier (Greqam, CNRS) ;

  • E. Sabourin (UMR ArtDev, Cirad) ;

  • O. Barreteau, A. Richard-Ferroudji (UMR Eau, Irstea) ;

  • M. Willinger, P. Courtois, R. Nessah, T. Tazdaït (Université Montpellier 1, Lameta).

6Groupe « Capital social et action collective »

  • S. Mignon, A. Mazars-Chapelon, P. Chapellier, C. Janicot (MRM, Université Montpellier 2) ;

  • M. Antona (UR Green, Cirad) ;

  • De Romemont (UMR Innovation, Cirad) ;

  • G. Faure (UMR Innovation, Cirad) ;

  • D. Naziri, P. Moustier (Cirad-Moisa) ;

  • M. Aubert, J.-M. Codron (Inra-Moisa) ;

  • T.-L. Nguyen (Vaas-Favri) ;

  • D. Sibony (Escem).

7Groupe « Postures, représentations, actions : penser la durabilité des systèmes socio-écologiques »

  • P.-M. Aubert (AgroParisTech, MRM Montpellier) ;

  • R. Mathevet (Cefe CNRS Montpellier) ;

  • J. Ballet, J.-M. Koffi, K.-B. Komena (IRD/UVSQ, Université de Bouaké) ;

  • P. Cardoso (Université de Paris 1) ;

  • R. Le Duff (Université de Caen).

8Des encadrés illustratifs ont été organisés et répartis dans l’ouvrage par les coordinateurs. Leurs auteurs en sont :

  • Recherches à l’International Forestry Resources and Institutions
    par E. Ostrom.

  • Cadre d’analyse, théorie, modèle
    par E. Ostrom.

  • Des conflits concernant l’exploitation des ressources : au Nord, le cas de l’eau
    par V. Lauriola.

  • Micro-contexte et formation du capital social
    par S. Mignon.

  • Micro-contexte et attributs de la situation d’interaction
    par D. Naziri.

  • Revisiter le don à la lecture du capital social
    par D. Sibony.

  • Eau et gouvernance
    par R. Le Duff.

  • Zones humides et political ecology : conflits, interactions stratégiques
    par R. Mathevet.

  • Analyse stratégique de la gestion environnementale et modélisation d’accompagnement
    par P.-M. Aubert et R. Mathevet.

  • Mise en pratique de la gestion participative des ressources naturelles
    par J. Ballet.

  • Coopération intra-groupes et compétition inter-groupes : les conditions d’émergence des modes de gestion collective
    par P.-M. Aubert.

9En fin d’ouvrage figurent un glossaire et une présentation d’auteurs clés, établis par les coordinateurs.

© Éditions Quæ, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access