Version classiqueVersion mobile

Segalen, l'écriture, le nom

 | 
Étienne Germe

Bibliographie

Texte intégral

Sont recensés ici les ouvrages sur lesquels s’appuie particulièrement notre propos.

Victor Segalen

1. Œuvres majeures publiées en volumes

Œuvres complètes, sous la direction d’Henry Bouillier, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 2 volumes, 1995.

Volume I : Cycle des apprentissages – Cycle polynésien – Cycle musical et orphique – Cycle des ailleurs et du bord du chemin.

Volume II : Cycle chinois – Cycle archéologique et sinologique.

Les Immémoriaux, Paris, Plon, coll. « Terre humaine », 1982.

Essai sur soi-même, Fontfroide, Fata Morgana, 1986.

Gauguin dans son dernier décor, Fontfroide, Fata Morgana, 1986. Journal des îles, Fontfroide, Fata Morgana, 1989.

Dossier pour une fondation sinologique, Limoges, Rougerie, 1982.

Stèles, édition critique établie par Henry Bouillier, Paris, Mercure de France, 1982.

Stèles, présentation et notes de Christian Doumet, Paris, Librairie générale française, 1999.

Stèles, Paris, Éditions TDM, fac-similé de l’édition « coréenne », 1994. Peintures, Paris, Gallimard, 1983.

2. Correspondance publiée en volumes

Victor Segalen, Lettres de Chine, Paris, Plon, 1967.

Victor Segalen – Henry Manceron, Trahison fidèle. Correspondance 1907-1918, Paris, Seuil, 1985.

Victor Segalen – Saint-Pol Roux, Correspondance (1901-1918), Limoges, Rougerie, 1975.

3. Choix d’ouvrages ou de thèses consacrés en tout ou partie à l’œuvre de Victor Segalen

Victor P. Bol, Lecture de Stèles de Victor Segalen, Paris, Minard, 1972.

Henri Bouillier, Victor Segalen, Paris, Mercure de France, 1986.

Muriel Détrie, Étude de « Peintures » de Victor Segalen, Thèse de doctorat, Université Paris IV – Sorbonne, 1986.

Noël Cordonnier, L’Expérience de l’œuvre, Paris, Champion, 1996.

Christian Doumet, Le Rituel du livre, Paris, Hachette, 1992.

L’Origine et la distance, Paris, Champ Vallon, 1993.

Passage des oiseaux Pihis, Cognac, « Le Temps qu’il fait », 1996.

Anne-Marie Grand, Victor Segalen. Le moi et l’expérience du vide, Paris, Klincksieck, 1990.

Ho Kin Chung, L’Itinéraire chinois de Victor Segalen, Thèse de troisième cycle en littérature comparée, Université de Lyon, 1983.

Esther Lin, Orientation esthétique chez Victor Segalen, le cas du Fils du Ciel, Thèse de doctorat, Université Paris IV – Sorbonne, 1996.

Gilles Manceron, Segalen, Paris, J.-C. Lattès, 1991.

Gérard Macé, Ex Libris, Paris, Gallimard, coll. « Le Chemin », 1980.

Marie Ollier (Marie Dollé), L’Écrit des dits perdus. L’invention des origines dans Les Immémoriaux de Victor Segalen, Paris, L’Harmattan, 1997.

Patrick O’Reilly, Victor Segalen et l’Océanie, Singapour, Les Éditions du Pacifique, 1985.

Qin Haiying, Empire de Chine, empire des signes. L’œuvre poétique de Victor Segalen, Thèse de doctorat en littérature française, Université de Toulouse, 1986.

Jean-Jo Scemla, Les Immémoriaux de Victor Segalen, Tahiti, Éditions Haere Po No, 1986.

Michael Taylor, Vent des Royaumes ou les voyages de Victor Segalen, Paris, Seghers, 1983.

Tzvetan Todorov, Nous et les autres, Paris, Éditions du Seuil, 1989.

Danielle Treguer-Deniel, Victor Segalen, retour à l’origine, Thèse de doctorat, Université de Brest, juin 1997.

4. Numéros spéciaux, actes de colloques

Actes du colloque de l’Université de Pau (13-16 mai 1985), sous la direction d’Yves-Alain Favre.

Actes du colloque de Brest (26-28 oct. 1994), Université de Bretagne occidentale, Faculté des Lettres en Sciences sociales Victor Segalen.

Cahier de l’Herne, dirigé par Marie Dollé et Christian Doumet, Paris, Éditions de l’Herne, 1998.

Regard, espaces, signes, colloque organisé par Éliane Formentelli, 2-3 novembre 1978, L’Asiathèque, 1979.

« Victor Segalen », Europe, no 696, avril 1987.

5. Catalogue d’exposition

Victor Segalen, voyageur et visionnaire, sous la direction de Mauricette Berne, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1999.

Chine

Marianne Bastid, Jean Chesneaux, Des guerres de l’opium à la guerre franco-chinoise 1840-1885, Paris, Hatier, 1969.

Marianne Bastid, Marie-Claire Bergère, Jean Chesneaux, L’Illusoire Modernité 1885-1921. De la guerre franco-chinoise à la fondation du parti communiste chinois, Paris, Hatier, 1972.

Jean-François Billeter, L’Art chinois de l’écriture, Genève, Skira, 1989.

Ninette Boothroyd, Muriel Détrie, Le Voyage en Chine. Anthologie des voyageurs occidentaux du Moyen Âge à la chute de l’Empire chinois, Paris, Robert Laffont, 1992.

James Cahill, La Peinture chinoise, Genève, Éditions d’Art Albert Skira, 1995.

Édouard Chavannes, Les Mémoires historiques de Se-Ma Ts’ien, Paris, Librairie d’Amérique et d’Orient, 1967, Tome IV.

Mission archéologique dans la Chine Septentrionale, tome I : La sculpture à l’époque des Han, tome II : La sculpture bouddhique, Paris, Ernest Leroux, 1913.

Anne Cheng, Histoire de la pensée chinoise, Paris, Éditions du Seuil, 1997.

(traduit du chinois et présenté par), Les Entretiens de Confucius, Paris, Éditions du Seuil, 1981.

François Cheng, L’Ecriture poétique chinoise, Paris, Éditions du Seuil, 1977.

Séraphin Couvreur (traduit par), Cheu king pei tcheu, Ho Kien Fou, Imprimerie de la Mission catholique, 1896 pour la 1re édition.

Li-Ki ou Mémoires sur les bienséances et les cérémonies, 2 tomes, Ho-Kien-Fou, 1913.

D’Hervey-Saint-Denys, Poésies de l’époque des Thang, Paris, Amyot, 1862.

Vadime et Danielle Elisseeff, La Civilisation de la Chine classique, Paris, Arthaud, 1987.

Etiemble, L’Europe chinoise, I. De l’empire romain à Leibniz, IL De la sinophilie à la sinophobie, Paris, Gallimard, 1988, 1989.

John K. Fairbank, La grande révolution chinoise 1800-1989, Paris, Flammarion, 1989.

Alphonse Favier, Péking. Histoire et description, Péking, Imprimerie des Lazaristes au Pé-T’ang, 1897.

Jacques Gernet, Chine et christianisme. Action et réaction, Paris, Gallimard, 1982.

Le Monde chinois, Paris, Armand Colin, 1990 (troisième édition).

Marcel Granet, Études sociologiques sur la Chine, Paris, PUF, 1953.

La Civilisation chinoise, Paris, Albin Michel, (1929), 1994.

La pensée chinoise, Paris, Éditions Albin Michel, (1934), 1999.

Reginald R. Johnston, Au cœur de la cité interdite, Paris, Mercure de France, 1995.

François Jullien, Procès ou création. Une introduction à la pensée des lettrés chinois, Paris, Éditions du Seuil, 1989.

Le détour et l’accès. Stratégies du sens en Chine, en Grèce, Paris, Éditions Grasset & Fasquelle, 1995.

Lao-Tzeu, La voie et sa vertu – Tao-tê-king, texte chinois présenté et traduit par François Houang et Pierre Leyris, Paris, Éditions du Seuil, 1979.

Les grands dossiers de L’Illustration : La Chine – Histoire d’un siècle 1843-1944, Paris, L’Illustration, 1995.

Simon Leys, Essais sur la Chine, Paris, Robert Laffont, 1998.

Rémi Mathieu, Anthologie des mythes et légendes de la Chine ancienne, Paris, Gallimard, 1989.

Eulalie Steens, Dictionnaire de la civilisation chinoise, Paris, Éditions du Rocher, 1996.

Léon Vandermeersch, Études sinologiques, Paris, PUF, 1994.

William Watson, Marie-Catherine Rey, L’Art de l’ancienne Chine, Paris, Mazenod, 1997.

Léon Wieger, Caractères chinois (1899), Taïwan, Kuangchi Press, 1963.

Polynésie

Benoît Antheaume, Joël Bonnemaison, Océanie, Éditions Belin/Reclus, 1995.

Alain Babadzan, Les Dépouilles des dieux. Essai sur la religion tahitienne a l’époque de la découverte, Paris, Fondation de la maison des sciences de l’homme, 1993.

Philippe Bachimon, Tahiti entre mythes et réalités, Paris, Éditions du CTHS, 1990.

Edmond de Bovis, État de la Société tahitienne à l’arrivée des Européens (1855), Papeete (Tahiti), Société des études océaniennes, 1978, Bulletin no 4.

Bengt Danielsson, Gauguin à Tahiti et aux îles Marquises, Tahiti, Les Éditions du pacifique, 1975.

William Ellis, À la recherche de la Polynésie d’Autrefois (1829), Paris, « Publications de la Société des Océanistes », no 25, Musée de l’homme, 1972, 2 volumes.

Paul Gauguin, Exposition organisée par le musée d’Orsay, Paris, Réunion des Musées nationaux, 1989.

Noa Noa, bois dessinés et gravés, d’après Paul Gauguin, par Daniel de Monfreid, Paris, Éditions G. Crès, 1924.

Alfred Gell, Wrapping in images. Tattoing in Polynesia, Oxford, Clarendon Press, 1993.

Florentin-Etienne, dit Tepano (vicaire apostolique de Tahiti, Mgr), Jaussen, Grammaire et dictionnaire de la langue tahitienne, « Publications de la Société des Océanistes », no 22, Musée de l’homme, Paris, 1969.

L’île de Pâques. Répertoire des signes des tablettes ou bois d’hibiscus intelligents, Paris, Éditions Ernest Leroux, 1893.

Adrienne L. Kaeppler, L’Art océanien, Paris, Éditions Citadelles et Mazenod, 1993.

Alfred Metraux, L’île de Pâques, Paris, Gallimard, 1941.

Jacques-Antoine Moerenhout, Voyages aux îles du grand Océan (1837), Paris, Adrien Maisonneuve, 1959.

Catherine et Michel Orliac, Bois sculptés de l’île de Pâques, Marseille, Éditions Parenthèses, 1995.

Michel Panoff, Trésors des îles Marquises, Paris, Musée de l’homme, Réunion des musées nationaux, 1995.

Marshall Sahlins, Des îles dans l’histoire, Paris, Seuil, 1989.

Jean-Jo Scemla, Le Voyage en Polynésie. Anthologie des voyageurs occidentaux de Cook à Segalen, Paris, Robert Laffont, 1994.

© Presses universitaires de Vincennes, 2001

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search