Version classiqueVersion mobile

L’Incertain. Lecture de Descartes

 | 
Doatéa Nuri

Qu’est-ce que penser ?

Texte intégral

Plus d’un, comme moi sans doute, écrivent pour n’avoir plus de visage. Ne me demandez pas qui je suis et ne me dites pas de rester le même. C’est une morale d’état civil ; elle régit nos papiers. Qu’elle nous laisse libres quand il s’agit d’écrire.
Michel Foucault

1 Cette question se pose à celui qui, environné de livres, éprouve la souffrance d’une immobilité. Il a affaire à des contenus de savoir, des morceaux de discours accumulés inlassablement dans un espace spéculatif stérile. Son savoir dessine un monde dont il est une partie explicable, réductible par ce savoir même. Il est fixé dans un rapport à soi et dans un corps inerte, lié, incapable d’inventer les gestes de sa dé-liaison.

  • 1 Discours de la méthode, 1, p. 25 ; l’édition citée sera celle établie par Geneviève Rodis-Lewis, GF (...)

2Au début du Discours de la méthode, c’est à cette accumulation de discours qu’est confronté le narrateur, « embarrassé de tant de doutes et d’erreurs1 [...] ». Il ne trouve pas de chemin dans son savoir.

3Sa situation est celle de l’incertitude ; c’est un rapport à la vérité qui passe par un certain usage du discours.

4Le Discours de la méthode et les Méditations métaphysiques sont des récits exposant une série de gestes effectués par celui qui est dans l’incertitude. Ces récits se présentent comme autant de chemins ou de voies vers la sortie hors de l’incertitude.

5À celui qui se pose la question de son rapport au savoir, ces textes donnent un exemple. Il n’y cherchera pas des théories ou des visions du monde mais des gestes.

6Il s’efforcera de ressaisir ces gestes. Les répéter depuis un autre lieu est la manière de les comprendre vraiment. Se délier, descendre en soi, marcher sont trois gestes dont il faudra éprouver l’application.

7Contre l’idée d’un commencement absolu dans la pensée, il faut penser aux gestes que nous pouvons effectuer pour nous délier de l’incertitude. En répétant les gestes cartésiens, nous choisissons une sorte de maître. Mais celui-ci ne nous transmettra pas de dogmes théoriques. Ce qui est transmis, ce sont avant tout des pratiques et on pourrait montrer que Descartes dans son mouvement vers la redéfinition de la pensée reçoit lui aussi les gestes qu’il opère d’une certaine tradition. Le geste de descendre en soi est repris de la mystique chrétienne ; celui d’une marche est repris de Montaigne. L’usage de la première personne du singulier se retrouve dans ces deux traditions, il y signale un écart avec le discours de connaissance en brisant l’origine des propositions.

8La construction du personnage de l’incertain permettra d’écrire à nouveau un récit qui fasse agir ce personnage de façon qu’il puisse trouver un accès à la compréhension. Il faut appliquer le texte comme on applique un exemple, répéter en se séparant.

9Le parcours de l’incertain sera un parcours dans l’usage du langage. Parcours qui modifiera son identité même d’Incertain. Il s’agit d’engager une autre pratique du discours et un autre rapport au savoir.

10 La pratique du discours est une pratique du pouvoir. Soumis au pouvoir, l’incertain ne parle pas. Il faut trouver une pratique du discours qui échappe au pouvoir sans produire un discours de pouvoir. Il s’agit pour cela d’effectuer un déplacement de la conception et de l’usage du langage.

11Ce travail s’appuie sur une lecture non exhaustive de certains écrits sur Descartes, principalement ceux de Alexandre Koyré, de Jacques Lacan et de Jean-Luc Marion. Ces auteurs sont peu cités car ils ont dû être oubliés pour que le travail trouve son chemin propre.

Notes

1 Discours de la méthode, 1, p. 25 ; l’édition citée sera celle établie par Geneviève Rodis-Lewis, GF Flammarion, Paris, 1992.

© Presses universitaires de Vincennes, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search