Version classiqueVersion mobile

Avec Yves Bonnefoy. De la poésie

 | 
François Lallier

Note sur les auteurs

Yves Bonnefoy

Texte intégral

Jean-Paul Avice
Responsable du fonds Apollinaire à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris. Co-auteur avec Claude Pichois de Baudelaire/Paris (1993) et de Gérard de Nerval, Paris, la vie errante (1996), il prépare actuellement avec lui un « dictionnaire Baudelaire ». A publié de nombreux articles sur Baudelaire, Nerval, Apollinaire, et sur la poésie contemporaine, en particulier l’œuvre d’Yves Bonnefoy.

Michael Edwards
Professeur à l’Université de Cambridge, poète, essayiste et traducteur. Auteur de livres de théorie littéraire, de poétique comparée, et d’histoire de l’art. Derniers livres parus en France : Raymond Mason (1994), Eloge de l’attente (1996), Beckett ou le don des langues (1998), Leçons de poésie (2001), Ombres de lune : réflexions sur la création littéraire (2001).

Marc Grinberg
Traduit en russe depuis 1980 des œuvres de la littérature française du Moyen Âge, de la Renaissance et la poésie de la seconde moitié du xxe siècle. A traduit d’Yves Bonnefoy Pierre écrite, Dans le leurre du seuil, et, en collaboration avec Boris Doubine, L’Improbable (prix Vaksmakher 1999).

John E. Jackson
Enseigne la littérature française en Suisse. A publié de nombreux ouvrages sur la création poétique et sur les rapports entre littérature et psychanalyse. Lié d’amitié avec Yves Bonnefoy depuis plus de trente ans, il lui a consacré plusieurs livres, dont le dernier est intitulé A la source obscure des rêves (1992).

François Lallier
A publié des poèmes, États de la mémoire (1981), Matière de l’amour (1985), Le Silence et la vision, (1996). Est également l’auteur d’articles sur Baudelaire, Mallarmé, Edgar Poe, Pierre Jean Jouve, Pierre-Albert Jourdan, André Frénaud, et Yves Bonnefoy.

Patrick Née
Professeur à l’Université de Poitiers. Ses travaux portent sur René Char, André Breton et le surréalisme, la notion d’Ailleurs depuis le romantisme. Il a consacré à Yves Bonnefoy deux essais, Poétique du lieu dans l’œuvre d’Yves Bonnefoy, ou Moïse sauvé (1999) et Yves Bonnefoy penseur de l’image, ou les Travaux de Zeuxis (à paraître).

© Presses universitaires de Vincennes, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search