Version classiqueVersion mobile

Origine et horizon tragiques

 | 
Jean Alaux

Bibliographie

Texte intégral

Sauf exception signalée, les textes anciens sont cités dans les éditions et les traductions (parfois légèrement modifiées) de la Collection des Universités de France (Paris). Par souci de commodité, les autres éditions ou traductions, les autres auteurs anciens, les commentaires, les éditions d’auteurs plus récents sont répertoriés dans la bibliographie générale, au nom de l’éditeur ou du traducteur. Pour les ouvrages réédités, les références indexées sont celles de l’édition utilisée, la plupart du temps récente. Les titres de périodiques sont donnés en intégralité dans leurs premières occurrences ; on utilise ensuite les abréviations de l’Année philologique.

Aélion, Rachel (1986) : Quelques grands mythes héroïques dans l’œuvre d’Euripide, Paris.

Alaux, Jean (1995a) : Le Liège et le filet. Filiation et lien familial dans la tragédie athénienne du ve siècle av. J.-C., Paris.
(1995b) : « Sur quelques pièges de la parenté », Annali della Scuola Normale Superiore di Pisa, S. III, vol. XXV, fasc. 1-2, p. 219-242 (remanié = chapitre 2).
(1997a) : « Fratricide et lien fraternel en Grèce ancienne : d’Homère à Plutarque », Quaderni di Storia, 46, p. 107-132.
(1997b) : « La mimesis d’Oreste : Eschyle, Choéphores, v. 510-584 », dans Moreau-Sauzeau 1997, p. 123-137.
(1997c) : « Genos et phusis autochtones entre répétition et différenciation », Revue de l’Histoire des Religions (RHR), 214-4, p. 467-480.
(1997d) : « Ordre et désordre en territoire grec », dans Désordre (s), PUF-CURAPP, p. 19-28.
(1999a) : Euripide : Hécube, introduction, notes, dossier (texte établi par L. Méridier, traduction par N. Loraux et F. Rey), Paris.
(1999b) : « La Politique de Dionysos », L’Inactuel, nouvelle série, n° 3, p. 191-207.
(1999c) : Compte rendu de B. Strauss, Fathers and Sons in Athens. Ideology and Society in the Era of the Peloponnesian War, Princeton University Press, 1993, rééd. 1997, Annales HSS, septembre-octobre 1999, n° 5, p. 1177a-1180a.
(2000a) : « Éponymie et paternité dans Ajax : Sophocle dans l’ombre d’Homère », Gaia, 4, p. 45-59.
(2000b) : « Autour des interprétations contemporaines d’Œdipe roi et des tragédies thébaines », Bulletin de l’Arelag-Cnarela, 17, juillet 2000, p. 47-70.
(2001a) : « La caresse divine et le rapt masculin : sur les Suppliantes d’Eschyle », L’Information littéraire, 2, p. 10-20 (remanié = chapitre 4).
(2001b) : « Mimesis et catharsis dans les Perses d’Eschyle », L’Information littéraire, 1, p. 3-13 (remanié = chapitre 6).
(2004) : « Antigone et Niobé : sous le signe de l’oxymore », dans L. Couloubaritsis et J.-F. Ost éd., Antigone et la Résistance civile, Bruxelles, p. 103-126 (remanié = chapitre 3).
(2006a) : « Remarques sur l’évolution du chœur dans les Trachiniennes de Sophocle », L’Information littéraire, 1, p. 3-7.
(2006b) : « Le rêve et les images dans l’Hécube d’Euripide : enjeux éthiques et dramatiques », à paraître.

Alaux, Jean et Létoublon, Françoise (2005a) : « La grotte et la source. Paysage naturel et artifice dans Daphnis et Chloé et Leucippé et Clitophon », dans B. Pouderon éd., Lieux, décors et paysages de l’ancien roman des origines à Byzance, Lyon et Paris, p. 57-74.
(2005b) : « Mythes grecs et athéniens de la terre », dans D. Chauvin et D. Knysz-Tomaszewska éd., Les Représentations de la terre dans la littérature européenne, Les nouveaux cahiers franco-polonais, 4, Paris, p. 217-231.

Arnould, Dominique (1986) : « Tekein dans la peinture des larmes et du deuil chez Homère et les Tragiques », Revue de Philologie (RPh), LX, 2, p. 267- 274.

Bachofen, Johann Jakob (1996) : Le Droit maternel. Recherche sur la gynécocratie de l’Antiquité dans sa nature religieuse et juridique (1861), traduit et préfacé par É. Barilier, Lausanne.

Bakewell, Geoffrey W. (1997) : « Metoikia in the Supplices of Aeschylus », Classical Antiquity (CA), 16, 2, p. 209-226.

Balaudé, Jean-François (1994) : Épicure, Lettres, maximes, sentences, traduction, introduction et commentaires, Paris.

Bannour, Wanda et Berthier, Philippe éd. (1992) : Éros Philadelphe. Frère et sœur, passion secrète, Paris.

Barguet, Andrée (1964) : Hérodote, Thucydide, Œuvres complètes, introduction de J. de Romilly. Hérodote : texte présenté, traduit et annoté par A. Barguet ; Thucydide : texte présenté, traduit et annoté par D. Roussel, Paris.

Barrett, William S. (1992) : Euripides. Hippolytos, Edited with Introduction and Commentary (1964), rééd., Oxford.

Belfiore, Elizabeth R. (1992) : Tragic Pleasures. Aristotle on Plot and Emotion, Princeton.
(2000) :
Murder among Friends. Violation of Philia in Greek Tragedy, Oxford.
(2002) : CR de Konstan 2001, Bryn Mawr Classical Review.

Bénard, Charles, Timmermans, Benoît, Zaccaria, Paolo (1997) : Hegel, Esthétique, traduction de C. Bénard (1840-1852), revue et complétée, Paris, 2 volumes.

Benveniste, Émile (1948) : Noms d’agent et noms d’action en indo-européen, Paris.
(1949) : « La légende des Danaïdes », RHR, 136, p. 129-138.
(1969) : Le Vocabulaire des institutions indo-européennes, 2 volumes, Paris. (1974) : Problèmes de linguistique générale 2, Paris.

Bernays, Jakob (1857) : Zwei Abhandlungen über die aristotelische Theorie des Dramas, Berlin, reprint Darmstadt, 1968.

Berchet, Jean-Claude (1989) : F.-R. de Chateaubriand, Atala. René. Les Natchez, introduction, commentaire et notes par Paris.
(1992) : « Le Frère d’Amélie ou la part du diable », dans Bannour-Berthier 1992, p. 105-134.

Bespaloff, Rachel (2004), De l’Iliade (1943), rééd., Paris.

Beye, Charles R. (1970) : « Sophocles’Philoctetes and the Homeric Embassy », Transactions and Proceedings of The American Philological Association, (TAPhA), 101, p. 63-75.

Biggs, Penelope (1966) : « The Disease Theme in Sophocles’Ajax, Philoctetes and Trachiniae », Classical Philology (CPh), 61, 4, p. 223-235.

Biraud, Michèle et Delbey, Évrard, (2005) : « Térée, Procné et Philomèle : Du mythe aitiologique au début du mythe littéraire », dans A. Zucker et M.-C. Olivi éd., Actes du 38e Congrès international de l’APLAES, Nice, p. 25-49.

Biaise, Fabienne (1999) : « Une polémique tragique : le second volet de l’Ajax de Sophocle », Revue des Études Grecques (REG), 12, p. 383-408.

Biaise Fabienne, Judet de La Combe, Pierre, Rousseau, Philippe éd. (1996) : Le Métier du mythe. Lectures d’Hésiode, Lille.

Blanchot, Maurice (2002) : L’Espace littéraire (1955), rééd., Paris.

Blundell, Mary W. (1991) : Helping Friends and Harming Enemies. A Study in Sophocles and Greek Ethics, rééd., Cambridge.

Bollack, Jean (1986) : « Le fils de l’homme. Le mythe freudien d’Œdipe », L’Écrit du temps (Œdipe), 12, p. 3-26.

Bollack, Mayotte et Jean (1994) : Euripide, Andromaque, traduction, Paris. (1999) : Sophocle, Antigone, traduction, Paris.

Börner, Franz (1976) : P. Ovidius Naso Metamorphosen, Buch VI-VII, Heidelberg.

Bonnard, Jean-Baptiste (2004) : Le Complexe de Zeus. Représentations de la paternité en Grèce ancienne, Paris.

Borgeaud, Philippe et alii éd. (1999) : La Mythologie du matriarcat. L’atelier de Johann Jakob Bachofen, Genève.

Boureau, Alain (1992) : « Hyménée philadelphe. Le mariage égyptien entre frère et sœur et son oubli occidental », dans Bannour-Berthier 1992, p. 29-47.

Bouvier, David, et Moreau, Philippe (1983) : « Phinée ou le père aveugle et la marâtre aveuglante », Revue belge de philosophie et d’histoire, 61, p. 5-19.

Bowie, Angus M. (1987) : « Ritual Stéréotypé and Comic Reversal : Aristophanes’ Wasps », Bulletin of the Institute of Classical Studies (BICS), 34, p. 112-125 (repris dans Aristophanes. Myth, Ritual and Comedy, Cambridge, 1993).

Briand, Michel (2003/2004) : « Corps sublimes et corps grotesques dans la poésie grecque mélique », Actes du 35e Congrès international de l’APLAES, Poitiers, p. 59-86.

Briant, Pierre (1992) : Darius, les Perses et l’Empire, Paris. (1996) : Histoire de l’empire perse, Paris.

Brisson, Luc (2004) : « L’attitude de Platon à l’égard du mythe », dans Mezzadri 2004, p. 119-132.

Bromberger Christian, et Todorov Tzvetan (2002) : Germaine Tillion, une ethnologue dans le siècle, Paris.

Brulé, Pierre (1987) : La Fille d’Athènes. La religion des filles à Athènes à l’époque classique. Mythes, culte et société, Besançon-Paris.

Brunet, Philippe (1998) : Sophocle, Œdipe Roi, introduction et notes, texte traduit par P. Mazon, Paris.
(2000) : Eschyle, Perses, introduction et notes, texte établi et traduit par P. Mazon, Paris.

Buisset, Dominique (1995) : Les Suppliantes d’Eschyle, Poésie, 73, p. 3-46.

Burdeau, Auguste et Roos, Richard (1978) : Schopenhauer, Le Monde comme Volonté et comme Représentation, trad. de A. Burdeau, revue et corrigée par R. Roos, rééd., Paris.

Burian, Peter (1974) : « Pelasgus and Politics in Aeschylus’Danaid Trilogy », Wiener Studien (WS), NF 8, p. 5-14.

Calame, Claude éd. (1988) : Métamorphoses du mythe en Grèce antique, Genève. (1997) : « De la poésie chorale au stasimon tragique. Pragmatique de voix féminines », Métis, XII, p. 181-203.
(2000a) : Poétique des mythes dans la Grèce antique, Paris. (2000b) : Le Récit en Grèce ancienne, rééd., Paris.

Calasso, Roberto (1991) : Les noces de Cadmos et Harmonie, traduction de J.-P. Manganaro et C. Dumoulié, Paris.
(2001) : La littérature et les dieux, traduction de J.-P. Manganaro, Paris.

Canfora, Luciano (1994) : Histoire de la littérature grecque d’Homère à Aristote, traduction de D. Fourgons, Paris.

Carrière, Jean-Claude (1979) : Le Carnaval et la Politique, Besançon-Paris. (1999) : « Politique, éducation et pulsions “naturelles” dans les Guêpes : de la comédie sociale “réaliste” à la subversion comique “carnavalesque” et au triomphe de Dionysos », dans C. Cusset et M. Hamou éd., Aristophane : les Guêpes. Politique, société et comédie, Toulouse, p. 111-146.

Chantraine, Pierre (1968) : Dictionnaire étymologique de la langue grecque. Histoire des mots, Paris.

Coblence, Françoise (2000) : Sigmund Freud 1886-1897, Paris.

Cousin, Jean (1979) : Quintilien, De l’institution oratoire, tome VI (Livres XXI), Paris.

Cropp, Martin J. (1988) : Euripides. Electra. With Translation and Commentary, Warminster.

Dastur, Françoise (1997) : Holderlin. Le retournement natal. Tragédie et modernité & nature et poésie, La Versanne.

Dawe, Roger D. (1973) : Studies on the Text of Sophocles, I, Leiden. (1979) : Sophoclis Tragoediae. 2. Trachiniae ; Antigone ; Philoctetes ; Oedipus Coloneus, Leipzig.

Debidour, Victor-Henry (1999) : Les Tragiques grecs. Eschyle, Sophocle, Euripide : Théâtre complet, traductions de V.-H. Debidour, introduction générale et dossier par P. Demont et A. Lebeau, Paris.

Deforge, Bernard (1986) : Eschyle, poète cosmique, Paris.

Deleuze, Gilles, et Parnet, Claire (1996) : Dialogues, Paris.

Demont, Paul (1978) : « Remarques sur le sens de trephô », REG, 91, p. 358- 384.
(1982) : « La polysémie d’un verbe grec : trephô, “cailler, coaguler, nourrir, élever” (Homère, Hésiode, Aristote, Météor. 354b 36 », Études de littérature ancienne, tome 2. Questions de sens, Paris, p. 111-122.
(1991) : Sophocle, Antigone, traduction de P. Mazon, revue par J. Irigoin, introduction, notes et commentaires par P. Demont, Paris.
(1993) : « Autour du vers 899 de l’Antigone de Sophocle », dans Machin-Pernée 1993, p. 111-123.

Demont, Paul, et Lebeau, Anne (1996) : Introduction au théâtre grec antique, Paris.
(1999) : Les Tragiques grecs. Eschyle, Sophocle, Euripide : Théâtre complet, traductions de V.-H. Debidour, introduction générale et dossier par P. Demont et A. Lebeau, Paris.

Denniston, John D. (1968) : Euripides’ Electra. Edited with Introduction and Commentary, Oxford.

Derrida, Jacques (2001) : « La Veilleuse », préface à J. Trilling, James Joyce ou l’écriture matricide, rééd., Belfort, p. 7-32.

Destrée, Pierre éd. (2003) : La Poétique d’Aristote : Lectures morales et politiques de la tragédie, Les Études philosophiques, octobre 2003-4.

Detienne, Marcel (1981) : L’Invention de la mythologie, Paris. (1989) : « Les Danaïdes entre elles, ou la violence fondatrice du mariage », Arethusa, 21, 2, p. 159-175 (= L’Écriture d’Orphée, Paris, p. 41-57).
(2003) : Comment etre autochtone. Du pur Athénien au Français raciné, Paris.

Detienne, Marcel et Sissa, Giulia (1989) : La Vie quotidienne des dieux grecs, Paris.

Diggle, James (1970) : Euripides. Phaeton, Oxford. (1984) : Euripidis Fabulae, tomus I, Oxford. (1994) Euripidis Fabulae, tomus III, Oxford.

Dodds, Eric R. (1960) : Euripides, Bacchae, Edited with Introduction and Commentary (1944), rééd., Oxford. (1979) : Les Grecs et l’irrationnel (1959), traduction de M. Gibson, Paris.

Dowden, Ken (1989) : Death and the Maiden. Girls’ Initiation Rites in Greek Mythology, London-New York. (1992) : The Uses of Greek Mythology, Londres-New York.

Draï, Raphaël (1993) : La Communication prophétique : La conscience des prophètes, Paris.

Droit, Roger-Pol (2004), Le Culte du néant. Les philosophes et le Bouddha (1997), rééd., Paris.

Ducourthial, Guy (2003) : Flore magique et astrologique de l’Antiquité, Paris.

Dumézil, Georges (1998) : Le Crime des Lemniennes. Rites et légendes du monde égéen (1924), rééd., Paris.

Dumortier, Jean (1975) : Les Images dans la poésie d’Eschyle, rééd., Paris.

Dupont, Florence (1995) : Les Monstres de Sénèque, Paris. (2001) : L’Insignifiance tragique, Paris.

Dupont-Roc, Roselyne, et Lallot, Jean (1980) : Aristote, Poétique, Texte, introduction et notes, Paris.

Easterling, Patricia E. (1983) : « Philoctetes and modem criticism », dans E. Segal éd., Oxford Readings in Greek Tragedy, Oxford, p. 217-228.

Else, Gerald F. (1957) : Aristotle’s Poetics : The Argument, Cambridge, Mass.

Fortassier, Pierre (1993) : « Sur trois épithètes homériques », REG, 106, p. 174- 180.

Frazier, Françoise (1998) : « Public et spectacle dans la Poétique d’Aristote », dans Sauzeau-Turpin 1998, p. 123-144.
(2001) : « Autour de la parabase des Guepes d’Aristophane. Un exemple du jeu des métamorphoses comiques dans la comédie ancienne », dans M.-H. Garelli-François et P. Sauzeau éd., D’un « genre » à l’autre, Cahiers du GITA, 14, Montpellier, p. 63-100.

Friis Johansen, Holger, et Whittle, Edward W. (1980) : Æschylus : The Suppliants, 3 volumes, Copenhague.

Frontisi-Ducroux, Françoise (1975) : Dédale. Mythologie de l’artisan en Grèce ancienne, Paris.

Frontisi-Ducroux, Françoise et Vernant, Jean-Pierre (1997) : Dans l’œil du miroir, Paris.

Garvie, Alex F. (1969) : Æschylus’ Supplices : Play and Trilogy, Cambridge.
(1988) :
Aeschylus. Choephori, rééd., Oxford.
(1998) :
Sophocles, Ajax, edited with Introduction, Translation and Commentary, Warminster.

Gastambide, Michèle (2002) : Le Meurtre de la mère. Traversée du tabou matricide, Paris.

Georgoudi, Stella (2003) : « Lysimaché, la prêtresse », dans N. Loraux éd., La Grèce au féminin, Paris, p. 167-213.

Gernet, Louis (1982) : Droit et Institutions en Grèce antique, Paris.
(2001) : Recherches sur le développement de la pensée juridique et morale en Grèce (1917), rééd., Paris.

Gernez, Barbara (1997) : Aristote, Poétique, traduction, introduction et notes, Paris.

Ghiron-Bistagne, Paulette, Moreau, Alain, et Turpin, Jean-Claude éd. (1992/ 1993) : Les Perses d’Eschyle, Cahiers du GITA, 7, Montpellier.

Ghiron-Bistagne, Paulette, et Schouler, Bernard éd. (1987) : Anthropologie et théâtre antique, Cahiers du GITA, 3, Montpellier.

Gibert, John (1995) : Change of Mind in Greek Tragedy, Göttingen.

Godeau, Florence, et Troubetzkoy, Wladimir éd. (2003) : Fratries : frères et sœurs dans la littérature et les arts de l’Antiquité à nos jours, Actes du 31e colloque de la SLFLGC, Paris.

Godelier, Maurice (2004) : Métamorphoses de la parenté, Paris.

Golden, Leon (1962) : « Catharsis », TAPhA, 93, p. 51-60. (1969) : « Mimesis and katharsis », CPh, 64, 3, p. 145-153.

Goldhill, Simon (2000) : « Civic ideology and the problem of difference : the politics of Aeschylean tragedy », Journal of Hellenic Studies (JHS), 120, p. 34-56.
(2003) : « Tragic emotions : the pettiness of envy and the politics of pitilessness », dans D. Konstan et K. Rutter éd.,
Envy, Spite and Jealousy. The Rivalrous Emotions in Ancient Greece, Edinburgh, p. 165-180.

Gondicas, Myrto et Judet de La Combe, Pierre (1996) : Eschyle, Prométhée enchaîné, traduction, Chambéry.
(2000) : Eschyle, Perses, traduction, Chambéry.

Gontran, Claude (2006) : Vue, langage, temps et action dans l’Œdipe Roi de Sophocle, Thèse préparée sous la direction de L. Villard, Université de Rouen.

Gould, John (2001) : Myth, Ritual Memory, and Exchange. Essays in Greek Literature and Culture, Oxford.

Gourmelen, Laurent (2004) : Kékrops, le Roi-Serpent. Imaginaire athénien, représentation de l’humain et de l’animalité en Grèce ancienne, Paris.

Griffith, Mark (1999) : Sophocles, Antigone, Cambridge.

Hajistephanou, C.E. (1975) : The use of phusis and its cognates in Greek tragedy with special reference to character drawing, Nicosie.

Halliwell, Stephen (1986) : Aristotle’s Poetics, Londres.
(2002) :
The Aesthetics of Mimesis. Ancient Texts and Modem Problems, Princeton.

Heath, Malcom (1999) : « Sophocles’ Philoctetes : A Problem Play », dans Sophocles Revisited. Essays presented to Sir Hugh Lloyd-Jones, Oxford, p. 137-160.

Henrichs, Albert (1994-1995) : « “Why Should I Dance ?” Ritual Self-referentiality in the Choral Odes of Greek Tragedy », Arion, 3 [1], p. 56- 111.
(1996) : « Dancing in Athens, Dancing on Delos : some Patterns of Choral Projection in Euripides »,
Philologus, 140, p. 48-62.

Héritier, Françoise (1979) : « Symbolique de l’inceste et de sa prohibition », dans M. Izard et P. Smith éd., La Fonction symbolique, Paris, p. 209-243. (1981) : L’Exercice de la parenté, Paris.
(1985) : « Entretien avec F. Héritier-Augé », Cahiers du LASA, 3, 1er semestre 1985, p. 27-61.
(1994) : Les Deux Sœurs et leur mère, Paris.

Hopman, Marianne (2004) : « Une déesse en pleurs : Niobé et la sémantique du mot theos chez Sophocle », REG, 117, p. 447-467.

Hubbard, Thomas K. (1991) : The Mask of Comedy. Aristophanes and the Intertextual Parabasis, Ithaca.

Humbert-Mougin, Sylvie (2003) : Dionysos revisité. Les Tragiques grecs en France de Leconte de Liste à Claudel, Paris.

Hutchinson, Gregory O. (1987) : Aeschylus, Septem contra Thebas, Edited with Introduction and Commentary, rééd., Oxford.

Iriarte, Ana (2002) : De Amazonas a Ciudadanos, Madrid.
(2003) : « El ciudadano al desnudo y los seres encubiertos en la antigua Grecia »,
Veleia, 20, p. 273-296.
(2004) « Soberanía, sacerdocio y pacifismo en el oriente de Esquilo », dans L. Hernandez y J. Alvez éd.,
Jerarquias religiosas y control social en el mundo antiguo, Valladolid, p. 205-214.

Irigoin, Jean (1993) : « Les deux Électres et les deux Électre », dans Machin-Pernée 1993, p. 163-172.
(1997) : « Prologue et parodos dans la comédie d’Aristophane (Acharniens, Paix, Thesmophories) », dans P. Thiercy et M. Menu éd., Aristophane : la langue, la scène, la cité, Bari, p. 17-41.
(1998a) : « La composition architecturale du Philoctète de Sophocle », REA, 100, p. 509-524.
(1998b) : « La composition architecturale des Euménides d’Eschyle », dans Sauzeau-Turpin 1998, p. 7-32.
(2003) : « Arithmétique et poésie en Grèce et à Rome, ou les poètes antiques comptaient-ils leurs vers ? », dans Y. Bréchet, Ph. Jarry,
F. Létoublon éd., Mécanique des signes et langages des sciences, Grenoble, p. 41-62.

Jackson, John E. (1982) : La Mort Baudelaire, Neuchâtel.
(1990) : Passions du sujet. Essais sur les rapports entre psychanalyse et littérature, Paris.

Jebb, Richard C. (1885) : Sophocles. The Plays and Fragments. Part III. The Antigone, Cambridge.
(1966) :
Sophocles. The Plays and Fragments. Part IV. The Philoctetes, rééd. Amsterdam.

Jouan, François (1998) : « La tétralogie des Danaïdes d’Eschyle. Violence et amour », dans Le Théâtre grec antique : la tragédie, Cahiers de la Villa Kérylos, 8, Paris, p. 11-25.

Jouan, François, Van Looy, Herman (1998) : Euripide, tome VIII. Fragments.
Aigeus-Autolycos, Paris.
(2000) : Euripide, tome VIII, 2e partie. Fragments. Bellérophon-Protésilas, Paris.

Jouanna, Jacques (1981) : « Les causes de la défaite des Barbares chez Eschyle,
Hérodote et Hippocrate », Ktema, 6, p. 3-16.
(1982) : « Réalité et théâtralité du rêve : le rêve dans l’Hécube d’Euripide », Ktema, 7, p. 43-52.
(1992a) : Hippocrate, Paris.
(1992b) : « Libations et sacrifices dans la tragédie grecque », REG, 105, 1992/2, p. 406-434.
(1993a) : « La main du dieu qui touche. Remarques sur l’emploi d’une maxime et sur le sens de sunaptesthai dans la tragédie grecque : Eschyle, Perses, v. 742 et 724 ; Euripide, Hélène, v. 1444 ; Sophocle, Frag. 874
(Radt) », REG, 106, 1993/1, p. 181-194.
(1993b) : « L’Électre de Sophocle, tragédie du retour », dans Machin-Pernée 1993, p. 173-187.
(1997) : « Notes sur la scène de la reconnaissance dans les Choéphores d’Eschyle (v. 205-211) et sa parodie dans l’Électre d’Euripide (v. 532- 537) », dans Moreau-Sauzeau 1997, p. 69-85.
(1998) : « Lyrisme et drame : le chœur dans Antigone de Sophocle », dans Le Théâtre grec antique : la tragédie, Actes du 8e colloque de la Villa Kérylos, Paris, p. 101-128.
(2001) : « La double fin du Philoctète de Sophocle : rythme et spectacle », REG, 114, p. 359-382.
(2002) : « Le chant mâle des vierges : Eschyle, Suppliantes, v. 418-437 », REG, 115, p. 783-791.
(2004) : « Sémantique et temporalité tragique : remarques sur les sens de palaios et de palai à partir du Philoctète de Sophocle », REG, 177, p. 21-36.

Judet de La Combe, Pierre (1988) : « La langue de Thèbes (Les Sept contre Thèbes, 72 sqq. et 170) », Métis, III, 1-2 (Théâtre grec et tragique), p. 207- 230.
(1993) : « Antigone, 361-64 », dans Machin-Pernée 1993, p. 133-140.
(2000) : Eschyle, les Perses, Chambéry.
(2001a) : L’Agamemnon d’Eschyle. Commentaire des dialogues, 2 tomes, Lille-Paris.
(2001b) : « Médée, quelqu’un. Traduction pour la mise en scène de Jacques Lassalle », dans Études théàtrales, 21, 2001, p. 111-122.

Kahn, Laurence (1980) : « Ulysse ou la ruse et la mort », Critique, 393, p. 116-134.
(2004) : Fiction et vérité freudiennes, Paris.

Kaimio, Maarit (1970) : The Chorus of Greek Drama within the Light of the Persan and Number Used, Helsinki.

Kamerbeek, Jan C. (1953) : The Plays of Sophocles. Commentaries. I. The Ajax, Leiden.
(1978) :
The Plays of Sophocles, Commentaries. III. The Antigone, Leiden.
(1980) :
The Plays of Sophocles. Commentaries. VI. The Philoctetes, Leiden.
(1984) :
The Plays of Sophocles. Commentaries, VIL The Oedipus Coloneus, Leiden.

Konstan, David (1998) : « Philoctetes’ Pity : Comment on Julius M.E. Moravcsik, “Values and Friendship in the Philoctetes” », Proceedings of the Boston Area Colloquium on Ancient Philosophy, 13, p. 276-282.
(2000) : « La pitié comme émotion chez Aristote », REG, 113, 2000/2, p. 616-630.
(2001) : Pity Transformed, Londres.

Labarthe, Patrick (1999) : Baudelaire et la tradition de l’allégorie, Genève.

Lacan, Jacques (1986) : Le Séminaire, livre VIL L’Éthique de la psychanalyse, Paris.

Lacroix, Maurice (1976) : Euripide, Bacchantes, Introduction, texte, traduction et commentaire, Paris.

Lanza, Diego (1997) : Le Tyran et son Public (1977), traduction de J. Routier-Pucci, Paris.

Laplanche, Jean, et Pontalis, Jean-Bertrand (1997) : Vocabulaire de la psychanalyse (1967), rééd., Paris.

Lebeau, Anne (2002/3) : « Le chœur chez Euripide : conventions théâtrales, innovations et surprises », dans M.-P. Noël éd., Le chœur dans la tragédie et la comédie grecques. Les Oiseaux d’Aristophane, Cahiers du GITA, 15, p. 39-55.

Leclercq-Neveu, Bernadette (1989) : « Marsyas, le martyr de l’aulos », Métis, IV, 2, p. 251-268.

Le Dantec, Yves-Gérard, et Pichois, Claude (1961) : Baudelaire, Œuvres complètes, Paris.

Legendre, Pierre (1985) : Leçons IV : L’Inestimable objet de la transmission. Étude sur le principe généalogique en Occident, Paris.
(1988) : Leçons IV, suite : Le Dossier occidental de la parenté. Textes juridiques indésirables sur la généalogie, Paris.
(1989) : Leçons VIII : Le Crime du caporal Lortie. Traité sur le Père, Paris.

Leinieks, Valdis (1996) : The City of Dionysos. A Study of Euripides’ Bakchai, Stuttgart und Leipzig.

Létoublon, Françoise (1988) : « Dérivés d’onomatopées et délocutivité », dans Logopédies. Mélanges de philologie et de linguistique offerts à J. Taillardat, Paris, p. 137-154.
(2001) : « Iliade XXIV : un chant funèbre », L’Information littéraire, 2, p. 3-9.
(2004a) : « Le rossignol, l’hirondelle et l’araignée : comparaison, métaphore et métamorphose », dans Mezzadri 2004, p. 73-102.
(2004b) : L’expression des sentiments dans l’Iliade, Grenoble.

Lévi-Strauss, Claude (1983) : Le Regard éloigné, Paris.

Lloyd-Jones, Hugh, et Wilson, Nigel G. (1992) : Sophoclis Fabulae, rééd., Oxford.

Loraux, Nicole (1985) : Façons Tragiques de tuer une femme, Paris.
(1986a) : « Le corps vulnérable d’Arès », Le Temps de la Réflexion, 7 (Corps des dieux), p. 335-354 (réédition, Paris, 2003).
(1988a) : « Poluneikes epônumos : les noms des fils d’Œdipe entre épopée et tragédie », dans Calame 1988, p. 151-166.
(1988b) : « Sur un non-sens grec. Œdipe, Théognis, Freud », L’Écrit du temps, 19, p. 19-36.
(1988c) : « Alors apparaîtront les Érinyes », L’Écrit du temps (Voir, dire), 17, 1988, p. 93-107.
(1989a) : Les Expériences de Tirésias. Le féminin et l’homme grec, Paris.
(1989b) : « Les mots qui voient », dans C. Reichler éd., L’Interprétation des textes, Paris, p. 157-182.
(1990a) : Les Mères en deuil, Paris.
(1990b) : « La Majorité, le tout et la moitié. Sur l’arithmétique athénienne du vote », Le Genre humain, 22, Automne 1990, p. 89-110.
(1990c) : Les Enfants d’Athéna. Idées athéniennes sur la citoyenneté et la division des sexes, rééd. augmentée d’une postface, Paris.
(1991a) : « Le point de vue du mort », Poésie, 57, p. 67-74.
(1991b) : « Antigone sans théâtre », dans Lacan avec les philosophes, Paris. (1993a) : L’Invention d’Athènes. Histoire de l’oraison funèbre dans la « cité classique », nouvelle édition abrégée, augmentée d’une préface, Paris.
(1993b) : « Ce que les Perses ont peut-être appris aux Athéniens », Epokhè, III, p. 147-164.
(1993-1994) : « Corcyre, 427, Paris, 1871. La “guerre civile” grecque entre deux temps », Les Temps modernes, décembre 1993, p. 82-119, et mars 1994, p. 188-190.
(1995) : « La guerre civile grecque et la représentation anthropologique du monde à l’envers », RHR, 212-3, p. 299-326.
(1996a) : Né de la terre. Politique et autochtonie à Athènes, Paris.
(1996b) : « Back to the Greeks ? Chronique d’une expédition lointaine en terre inconnue », dans J. Revel et N. Wachtel éd., Une école pour les sciences sociales, Paris, p. 276-297.
(1997a) : La Cité divisée. L’oubli dans la mémoire d’Athènes, Paris.
(1997b) : « Un absent de l’histoire ? Le corps dans l’historiographie thucydidéenne », Métis, XII, p. 223-267.
(1997c) : Sophocle, Antigone, traduction de P. Mazon, introduction, notes et postface de N. Loraux, Paris.
(1997d) : « La guerre dans la famille », Clio, 5, p. 21-62.
(1999a) : « La métaphore sans métaphore », dans Mezzadri 1999, p. 242- 264.
(1999b) : La Voix endeuillée. Essai sur la tragédie grecque, Paris.
(2003) : « De quelques illustres inconnues », introduction à N. Loraux éd., La Grèce au féminin, Paris, p. XI-XXXVI.

Loraux, Nicole, et Rey, François (1999) : Euripide, Hécube, texte établi par L. Méridier, traduction de N. Loraux et F. Rey, introduction et notes de J. Alaux.

Lupas, Liana, et Petre, Zoe (1981) : Commentaire aux Sept contre Thèbes d’Eschyle, Bucarest-Paris.

Luserke, Matthias éd. (1991) : Die Aristotelische Katharsis : Dokumente ihrer Deutung im 19. und 20. Jahrundert, Hildesheim.

MacDowell, Douglas M. (1971) : Aristophanes Wasps, Oxford.

Machin, Albert (1981) : Cohérence et continuité dans le théâtre de Sophocle, Québec.

Machin, Albert, et Pernée, Lucien éd. (1993) : Sophocle, le texte, les personnages, Aix-en-Provence.

Magnien, Michel (1990) : Aristote, Poétique, traduction, présentation et notes, Paris.

Malamoud, Charles (1992) : « Brothers and Sisters in Brahmanic India », dans D. de Coppet éd., Understanding Rituals, Londres, p. 37-51.

Martin-Chauffier, Louis éd. (1933-1939) : André Gide, Œuvres complètes, Paris, vol. III.

McGlew, James (2004) : « “Speak on my Behalf’ : Persuasion and Purification in Aristophanes’ Wasps », Arethusa, 37, 1, p. 11-36.

Meier, Christian (1991) : De la tragédie grecque comme art politique, traduction de M. Carlier, Paris.

Mezzadri, Bernard (1997) : « Euripide à contre-pied. (À propos des Choéphores, 205-211 et de l’Électre d’Euripide, 532-537) », dans Moreau-Sauzeau 1997, p. 97-106.
éd. (1999) : Les Tragiques grecs, Europe, 837-838.
éd. (2004) : Mythe et mythologie dans l’Antiquité gréco-romaine, Europe, 904-905.

Monluçon, Anne-Marie (2006) : « En traduisant, en écrivant : la légende du rossignol chez Ovide et Ted Hughes », dans J.-L. Haquette et A. Tomiche éd., Philomèle. Figures du rossignol dans la tradition littéraire et artistique, Clermont-Ferrand, p. 287-303.

Monsacré, Hélène (1984) : Les Larmes d’Achille. Le héros, la femme et la souffrance dans la poésie d’Homère, Paris.

Montepaone, Claudia (2003) : « Théanô, la pythagoricienne », dans N. Loraux éd., La Grèce au féminin, Paris, p. 77-112.

Moreau, Alain (1985) : Eschyle : la violence et le chaos, Paris.
(1992/1993) : « La tétralogie des Perses a-t-elle une unité ? », dans Ghiron-Bistagne-Moreau-Turpin 1992/1993, p. 119-144.
(1995a) : « La Niobé d’Eschyle : quelques jalons », REG, 108, p. 288- 307.
(1995b) : « Les Danaïdes de Mélanippidès », dans P. Ghiron-Bistagne et A. Moreau éd., Femmes fatales, Cahiers du GITA, 8, p. 119-151.
(2001) : « Eschyle, les Suppliantes. Quelques éléments bibliographiques », dans M.-H. Garelli-François et P. Sauzeau éd., D’un « genre » à l’autre, Cahiers du GITA, 14, p. 321-358.

Moreau, Alain, et Sauzeau, Pierre éd. (1997) : Les Choéphores d’Eschyle, Cahiers du GITA, 10, Montpellier.

Moussy, Claude (1969) : Recherches sur trephô et sur les verbes grecs signifiant nourrir, Paris.

Mugler, Frédéric (1995) : Homère, L’Iliade ; L’Odyssée, traductions, rééd., Paris.

Nagy, Gregory (1994) : Le Meilleur des Achéens. La Fabrique du héros dans la poésie grecque archaique, 1979, traduction de N. Loraux et J. Carlier, Paris.
(2000a) : La Poésie en acte, traduction de J. Bouffartigue, Paris.
(2000b) : « Foreword » à N. Loraux, Born of the Earth. Myth & Politics in Athens, traduction de S. Stewart, Ithaca-London, p. VII-IX.

Néraudau, Jean-Pierre (1992) : Ovide, Métamorphoses, préface et notes (traduction de G. Lafaye), Paris.

Nuttal, Anthony D. (1996) : Why Does Tragedy Give Pleasure ?, Oxford.

Orfanos, Charalampos (1998) : Aristophane, Guepes, texte établi par V. Coulon et traduit par H. Van Daele, introduction et notes de Ch. Orfanos, Paris.

Owen, Arthur S. (1963) : Euripides. Ion, Edited with Introduction and Commentary, rééd., Oxford.

Page, Denys L. (1967) : Poetae Melici Graeci, rééd., Oxford (PMG). (1972) : Aeschylus : The Suppliants, Oxford.

Papadopoulou-Belmehdi, Ioanna (1994) : Le Chant de Pénélope, Paris.

Papageorgiou-Legendre, Alexandra (1990) : Pierre Legendre, Leçons IV, suite 2, Filiation. Fondement généalogique de la psychanalyse, par A. Papageourgiou-Legendre, Paris.

Paradiso, Annalisa (2003) : « Gorgô, la Spartiate », dans N. Loraux éd., La Grèce au féminin, p. 113-131.

Payen, Pascal (1997) : Les îles nomades. Conquérir et résister dans L’Enquête d’Hérodote, Paris.
(2005) : « Le deuil des vaincues. Femmes captives dans la tragédie grecque », Les Études Classiques, 71, p. 3-26.

Pechriggl, Alice (2000) : Corps transfigurés, stratifications de l’imaginaire des sexes/genres, I. Du corps à l’imaginaire civique, II. Critique de la métaphysique des sexes, Paris.

Pelling, Christopher (1997) : « Aeschylus’ Persae and History », dans C. Pelling éd., Greek Tragedy and the Historian, Oxford, p. 1-19.

Péron, Jacques (1982) : « Réalité et au-delà dans les Perses d’Eschyle », BAGB, mars, p. 3-40.

Perysinakis, Yoannis (1994-1995) : « Sophodes’Philoctetes and the Homeric Epies », Métis, IX-X, p. 377-389.

Pigeaud, Jackie (1987) : Folies et cures de la folie chez les médecins de l’Antiquité gréco-romaine, Paris.

Platnauer, Maurice (1967) : Euripides. Iphigenia in Tauris, Edited with Introduction and Commentary, rééd., Oxford.

Plichon, Caroline (2001) : « Le Rhésos et l’orphisme », Kernos, 14, p. 11-21.

Podlecki, Anthony J. (1966) : « The Power of the Word in Sophocles’ Philoctetes », GRBS, 7, p. 233-250.
(1975) : « Reconstructing an Æschylean Trilogy », BICS, 22, p. 1-19.
(1993) : « Kat’arkhes gar philaitios leôs : The Concept of Leadership in Aeschylus », dans A.H. Sommerstein, S. Halliwell, J. Henderson, B. Zimmermann éd., Tragedy, Comedy and the Polis, Bari, p. 55-79.
(2000) : The Political Background of Æschylean Tragedy (1966), rééd., Bristol.

Rabel, Roger J. (1997) : « Sophocles’ Philoctetes and the Interprétation of lliad 9 », Arethusa, 30, p. 297-307.

Radt, Stefan L. (1977) : Tragicorum graecorum fragmenta (TrGP), IV, Sophocles, Göttingen.
(1985) : Tragicorum graecorum fragmenta (TrGF), III, Aeschylus, Göttingen.

Reckford, Kenneth (1977) : « Catharsis and Dream-Interpretation in Aristophanes’ Wasps », TAPhA, 107, p. 283-312.

Redfield, James (1984) : La Tragédie d’Hector : Nature et culture dans l’Iliade, traduction de A. Lévi, Paris.

Reinhardt, Karl (1990) : Sophocle, traduction de E. Martineau, rééd., Paris. (1991) : Eschyle, Euripide, traduction de E. Martineau, rééd., Paris.

Renard, Philippe (1992) : « De d’Annunzio à Visconti et Landolfi : les “étoiles errantes” du désir », dans Bannour-Berthier 1992, p. 227-244.

Richardson, Nicholas (1993) : The Iliad : A Commentary, General Editor G.S. Kirk, Volume VI : books 21-24, Cambridge.

Richir, Marc (1995) : La Naissance des dieux, Paris.

Ricoeur, Paul (1983) : Temps et récit, tome 1, Paris.

Robertson, Hartley G. (1936) : « Dike and Hybris in Aeschylus Suppliants », Classical Review (CR), 50, p. 104-109.

Romilly, Jacqueline de (1962) : « Ombres sacrées dans le théâtre d’Eschyle », dans J. Jacquot éd., Le Théâtre tragique, Paris, p. 19-28.
(1999) : Hector, rééd., Paris.

Rösler, Wolfgang (1993) : « Der Schluß des “Hiketiden” und die Danaiden-Trilogie des Aischylos », RhM, 136, 1993, p. 1-22.

Rousset, Jean (1984) : Leurs yeux se rencontrèrent. La scène de première vue dans le roman, Paris.

Roux, Jeanne (1970-1972) : Les Bacchantes d’Euripide, Introduction, texte et traduction, Paris.

Saïd, Suzanne (1981) : « Darius et Xerxès dans les Perses d’Eschyle et dans les Histoires d’Hérodote », Ktema, 6, p. 17-38.
(1988) : « Tragédie et renversement : l’exemple des Perses », Métis, III, 1-2 (Théâtre grec et tragique), p. 321-341.
(1992/1993) : « Pourquoi Psyttalie, ou Comment transformer un combat naval en défaite terrestre », dans Ghiron-Bistagne-Moreau-Turpin 1992/ 1993, p. 53-69.
(1993a) : « Couples fraternels chez Sophocle », dans Machin-Pernée 1993, p. 299-328.
(1993b) : « Tragic Argos », dans A.H. Sommerstein, S. Halliwell, J. Henderson, B. Zimmermann éd., Tragedy, Comedy and the Polis, Bari, p. 167-190.
(1995) : Sophiste et Tyran, ou le problème du Prométhée enchaîné, Paris.

Saussure, Ferdinand de (1972) : Cours de linguistique générale, rééd., Paris.

Sauzeau, Pierre (1993) : Les Partages d’Argos, thèse, Lyon II, 3 vol. = Les Partages d’Argos. Sur les pas des Danaides, Paris, 2005.
(1999) : « Le regard de Dionysos », dans Mezzadri 1999, p. 29-41.

Sauzeau, Pierre, et Turpin, Jean-Claude éd. (1998) : La Tradition Créatrice du Théâtre Antique, I. En Grèce ancienne, Cahiers du GITA, 11, Montpellier.

Savier, Lucette éd. (1990) : Des Sœurs, des frères. Les méconnus du roman familial, Autrement, 112.

Schein, Seth L. (2001) : « Herakles and the Ending of Sophocles’ Philoktetes », Studi Italiani di Filologi a Classica (SIFC), 29, 1, p. 38-52.

Segal, Charles (1966) : « The Electra of Sophocles », TAPhA, 97, p. 473-545. (1986) : Interpreting Greek Tragedy, Ithaca.
(1987) : La Musique du Sphinx. Poésie et structure dans la tragédie grecque, traduction de C. Malamoud et M.-P. Gruenais, Paris.
(1994) : « Female Mourning and Dionysiac Lament in Euripides’ Bacchae », dans A. Bierl et P. von Möllendorff éd., Orchestra. Drama. Mythos. Bühne, Stuttgart-Leipzig, p. 12-18.
(1995) : Sophocles’ Tragic World. Divinity, Nature, Society, Cambridge, Mass.-London, 1995.
(1997) : Dionysiac Poetics and Euripides’ Bacchae (1982), rééd. augmentée, Princeton.
(1998) : « Catharsis, Audience, and Closure », suivi de P.E. Easterling, « Weeping, Witnessing, and the Tragic Audience : Response to Segal », dans Silk 1998, p. 149-181.

Sicherl, Martin (1986) : « Die Tragik der Danaiden », Museum Helveticum, 43, 1986, p. 81-110.

Sidwell, Keith (1990) : « Was Philokleon Cured ? The Noso Theme in Aristophanes’ Wasps », Classica et Medievalia (C & M), 41, p. 9-31.

Sifakis, Gregory M. (2001) : Aristotle on the Function of Tragic Poetry, Hérakleion.

Silk, Michael Stephen éd. (1998) : Tragedy and the Tragic. Greek Theatre and Beyond, Oxford.

Sissa, Giulia (1987) : Le Corps virginal, Paris.

Slatkin, Laura (1986) : « The Wrath of Thetis », TAPhA, 116, p. 1-24.
(1988) : « Les amis mortels. À propos des insultes dans les combats de l’Iliade », L’Ecrit du temps, 19 (Négations), p. 119-132.

Sommerstein, Alan H. (1995) : « The Beginning and the End of Eschylus’
Danaid Trilogy », dans Zimmermann 1995, p. 111-134.
(1996) : Aeschylean Tragedy, Bari.
(1997) : « The Theatre Audience, the Demos, and the Suppliants of Æschylus », dans C. Pelling éd., Greek Tragedy and the historian, Oxford, p. 63-79.

Sonnier Danielle, et Donné, Boris (2000) : Eschyle, Les Perses, présentation de D. Sonnier, traduction par D. Sonnier et B. Donné, Paris.

Sourvinou-Inwood, Christiane (1988) : « Le mythe dans la tragédie, la tragédie à travers le mythe : Sophocle, Antigone, v. 944-987 », dans Calame 1988, p. 167-183.
(1989) : « The Fourth Stasimon of Sophocles’ Antigone », BICS, 36, p. 141-165.

Stanford, William B. (1981) : Sophocles : Ajax, rééd., Bristol.

Starobinski, Jean (1982) : « L’immortalité mélancolique », Le Temps de la réflexion, III, p. 231-251.
(1983) : « Rêve et immortalité chez Baudelaire », Corps écrit, 7, p. 45-56. (1989a) : « Je hais comme les portes d’Hadès », dans Le Remède dans le mal. Critique et légitimation de l’artifice à l’Âge des Lumières, Paris.
(1989b) : La mélancolie au miroir. Trois lectures de Baudelaire, Paris.

Sutton, Dana F. (1974) : « Aeschylus’ Amymone », GRBS, 15, p. 193-202.

Svenbro, Jesper (2004) : « Le mythe d’Ajax. Entre Aietos et AIAI », dans Mezzadri 2004, p. 154-173.

Synodynou, Katherina (1988) : « Electra in the Orestes of Euripides. A Case of Contradictions », Métis, III, 1-2, Théâtre grec et tragique, p. 305-320.

Szondi, Peter (2003) : Essai sur le tragique, traductions de M. Gondicas, P. Judet de La Combe, J.-L. Besson, J. Jourdheuil, Belval.

Taplin, Oliver (1971) : « Significant Actions in Sophocles’ Philoctetes », Greek, Roman, and Byzantine Studies (GRBS), 12, p. 25-44.
(1977) : The Stagecraft of Aeschylus, Oxford.

Tarrant, Richard J. (1986) : « Sophocles, Philoctetes 676-729) : Directions and Indirections », dans M. Cropp, E. Fantham, S.E. Scully éd., Greek Tragedy and its Legacy. Essays presented to D.J. Conacher, Calgary, p. 121-134.

Thiercy, Pascal (1997) : Aristophane, Théâtre complet, Paris.

Tillion, Germaine (2000a) : Le Harem et les Cousins (1966), rééd., Paris. (2000b) : Il était une fois l’ethnographie, Paris.

Travis, Roger (1999) : Allegory and the Tragic Chorus in Sophocle’ Oedipus at Colonus, Lanham.

Trédé, Monique, et Hoffmann, Philippe éd. (1998) : Le Rire des Anciens, Études de littérature ancienne, 8, Paris.

Trilling, Jacques (2001) : James Joyce ou l’écriture matricide (1973), rééd., Belfort, 2001.

Turpin, Jean-Claude (1988) : « Un prétendu tabou linguistique de la langue épique : MENIS », dans Logopédies. Mélanges de Philologie et de Linguistique grecques offerts à Jean Taillardat, Paris, p. 247-260.

Ubersfeld, Anne (1996) : Lire le théâtre, 3 volumes, rééd., Paris.

Ussher, Robert G. (2001) : Sophocles. Philoctetes, rééd., Warminster.

Vaio, John (1971) : « Aristophanes’ Wasps. The Relevance of the Final Scenes », GRBS, 12, p. 335-351.

Vasseur-Legangneux, Patricia (2004) : Les Tragédies grecques sur la scène moderne. Une utopie théâtrale, Lille.

Vernant, Jean-Pierre (1981) : Mythe et société en Grèce ancienne, rééd., Paris.
(1989a) : « De la psychologie historique à une anthropologie de la Grèce ancienne », Métis, IV, 2, p. 305-314.
(1989b) : L’Individu, la mort, l’amour. Soi-même et l’autre en Grèce ancienne, Paris.
(1990) : Mythe et pensée chez les Grecs, rééd., Paris.
(1992a) : « Le Dionysos masqué des Bacchantes d’Euripide », dans Vernant-Vidal-Naquet 1992, p. 253-287.
(1992b) : « Le dieu de la fiction tragique », dans Vernant-Vidal-Naquet 1992, p. 288-296.

Vernant, Jean-Pierre et Vidal-Naquet, Pierre (1986a) : Mythe et tragédie en Grèce ancienne (1972), rééd., Paris.
(1986b) : Mythe et tragédie deux, Paris.
(1992) : La Grèce ancienne. 3. Rites de passage et transgressions, Paris.

Vernhes, Jean-Victor (1982) : « Singulier et pluriel, collectif et singulatif »,
Connaissance hellénique, 13, p. 25-32.
(1984) : « Singulier et pluriel, collectif et singulatif (deuxième partie) »,
Connaissance hellénique, 19, p. 53-63.

Vian, Francis (1963) : Les Origines de Thèbes. Cadmos et les Spartes, Paris.

Vidal-Naquet, Pierre (1981) : Le Chasseur noir. Formes de pensée et formes de société dans le monde grec, Paris.
(1986a) : « Chasse et sacrifice dans l’Orestie », dans Vernant-Vidal-Naquet 1986a, p. 133-158.
(1986b) : « Eschyle, le passé et le présent », dans Vernant-Vidal-Naquet 1986b, p. 91-114.
(1986c) : « Œdipe entre deux cités. Essai sur l’Œdipe à Colone », dans Vernant-Vidal-Naquet 1986b, p. 175-211.
(1992a) : « Ajax ou la mort du héros », dans Vernant-Vidal-Naquet 1992, p. 92-118.
(1992b) : « Le Philoctète de Sophocle et l’éphébie », dans Vernant-Vidal-Naquet 1992, p. 149-177.
(1992c) : « Retour au chasseur noir », dans Vernant-Vidal-Naquet 1992 p. 215-251.
(1992d) : « Note sur la place et le statut des étrangers dans la tragédie athénienne », dans R. Lonis éd., L’Étranger dans le monde grec, II, Nancy, p. 297-311.
(1993) : « Le chant du cygne d’Antigone (À propos des vers 883-884 de la tragédie de Sophocle) », dans Machin-Pernée 1993, p. 285-297.
(2000) : Les Grecs, les historiens, la démocratie, Paris.
(2002a) : Le Miroir brisé. Tragédie athénienne et politique, Paris.
(2002b) : Fragments sur l’art antique, Paris.

Vuillemin, Jules (1991) : Éléments de poétique, Paris.

Watkins, Calvert (1977) : « À propos de MENIS », Bulletin de la Société de linguistique de Paris (BSL), 72, p. 187-209.

Webster, Thomas B.L. (1970) : Sophocles. Philoctetes, Cambridge.

Weil, Simone (1979) : La Source grecque, Paris.

West, Martin (1989) : lambi et elegi Graeci ante Alexandrum cantati, 2 volumes, rééd., Oxford.

Wilamowitz-Moellendorff, Ulrich von (1966) : Aischylos. Interpretationen (1914), rééd., Berlin.
(2001) : Qu’est-ce qu’une tragédie attique ? (1889), traduction de A. Hasnaoui, Paris.

Wiles, David (1999) : Tragedy in Athens. Performance space and theatrical meaning, rééd., Oxford.
(2000) : Greek Theatre Performance, Oxford.

Winkler, John J. (1990) : « The Ephebes’ Song : Tragôidia and Polis », dans J. Winkler et F. Zeitlin éd., Nothing to Do with Dionysus ?, Princeton, p. 20-62.

Yourcenar, Marguerite (1979) : La Couronne et la Lyre. Poèmes traduits du grec, Paris.
(1982) : Oeuvres romanesques, Paris.

Zeitlin, Froma I. (1980) : « The Closet of Masks : Role-Playing and Myth-Making in the Orestes of Euripides », Ramus, 9, p. 51-77.
(1988) : « La Politique d’Éros : Féminin et Masculin dans les Suppliantes d’Eschyle », Métis, III, 1-2, p. 231-259 (repris dans Zeitlin 1996).
(1990) : « Thebes : Theater of Self and Society in Athenian Drama », dans F.I. Zeitlin et J.J. Winkler éd., Nothing to Do with Dionysos ? Athenian Drama and Its Social Context, Princeton, p. 130-167.
(1996) : Playing the Other. Gender and Society in classical Greek Literature, Chicago et Londres.

Zimmermann, Bernhard éd. (1995) : Griechisch-römische Komödie und Tragödie, Stuttgart.

© Presses universitaires de Vincennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search