Version classiqueVersion mobile

Figuration de l’inhumain

 | 
Luc Vancheri

Liminaires

Texte intégral

– Buster, Buster, qu’est-ce qu’une figure ?
– La figure, petit ange, est ce qui nous lie, toi et moi, toi comme moi. Elle est le fond obscur de la semblance, elle dit ce qui, de mon prochain, toujours s’éloigne.
– Et aussi, Buster, qu’est-ce que l’inhumain ?
– Je crois bien, Mademoiselle, que l’inhumain est ce double, le mannequin mélancolique du reflet, sans lequel je ne saurais rien toucher ni rien embrasser. D’un corps, et même du tien, je ne puis toucher que cela. La seule proximité, ta disponibilité. Ton petit cadavre.
– Buster, tu ne voudrais pas te tourner ? T’approcher de moi ?
– Je ne peux pas, cher ange, l’étreinte est trop forte, en l’espace qui nous sépare.
Irène Browning

Exténué, mince, étique, nu. Allant sans raison dans la foule.
L’homme en souci de l’homme, en terreur de l’homme.
F. Ponge

© Presses universitaires de Vincennes, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search