Desktop versionMobile Version

Fictions en esthétique

 | 
Pierre Sorlin
, 
Marie-Claire Ropars-Wuilleumier
, 
Michele Lagny

Esthétiques hors cadre

Michèle Lagny, Marie-Claire Ropars-Wuilleumier und Pierre Sorlin

Volltext

1Créer une collection d’essais en esthétique, c’est aujourd’hui relever un défi. La généralisation de la référence esthétique, à l’œuvre dans tous les domaines, risque d’autant plus de se banaliser qu’elle recouvre une ambiguïté s’exerçant dans la notion elle-même : le retour à l’esthétique va de pair avec un désenchantement vis à vis du pouvoir d’invention engagé auparavant dans la théorie ; nouvelle donne ou substitut fascinant, le plaisir, ouvertement proclamé, devient la raison dernière d’un sentiment artistique qu’il ne s’agit plus de fonder mais d’afficher et de faire jouer dans sa diversité culturelle. Plus il se démultiplie, plus le concept tend à se dissoudre, compensant par de nouveaux objets le renoncement qu’il fait à la théorisation de son champ.

2Pourtant le plaisir exprimable ne donne pas le dernier mot de l’attrait. Désavouant l’expression, toujours individualisable, une relance se dessine, qui cherche dans l’après-coup, par la fable et par l’affect, dans l’étrange ou l’écho, l’aporie ou la perte, d’autres modes de rencontre entre le sentiment et l’idée du beau. Vues partiales, aperçus parcellaires, débordements expansifs ou avancée du vide, autant de voies obliques qui tentent de contourner le dilemme de l’a priori et de l’arbitraire. Précipitant à la fois la diversité et l’exigence d’une reprise, la collection « Esthétiques hors cadre » s’emploiera à jouer la dispersion des courants contre la dilution de la recherche esthétique. En introduisant le pluriel dans le terme, il s’agira d’engager une double démarche : faire toute sa part à la diversité des champs et des constructions ; mais interroger en même temps le rapport que la notion d’esthétique entretient avec la pluralité. Pluralité des explorations tout d’abord, qui suppose la coexistence d’esthétiques multiples, dont l’impossibilité de s’en tenir à une conception de l’esthétique ; mais aussi pluralité inhérente à l’idée même d’esthétique, et au paradoxe qui la fonde simultanément sur la découverte de la singularité et l’exigence d’universalisation.

3Ce parti pris sur le statut de l’esthétique impose à la collection les règles de son jeu. La nette formulation des hypothèses engagées dans chaque entreprise maintiendra, de volume en volume, la volonté de situer la démarche sur le plan théorique. A travers l’extension maximale des territoires, on s’efforcera de récuser le lien trop solidement établi entre spécificité d’un art et sectorialité de l’esthétique. Mais loin de chercher à construire une logique unifiante, qui annule les différences en les traversant, on pariera sur l’aptitude des divergences à rendre compte de la contradiction qui noue ensemble, sans pouvoir les unifier, mise en œuvre d’une pensée esthétique et constitution d’une théorie.

4Les deux premiers volumes répondront à la règle, en faisant varier également leur forme d’élaboration. Dans ce livre initial, essais d’écriture et textes théoriques se croisent pour interroger les relations entre esthétique et fiction, sans exclure l’éventualité d’une esthétique devenant sa propre fiction. Le second volume, confié à un seul rédacteur, prendra appui sur un ensemble filmique pour problématiser le rapport entre esthétique et visibilité. D’autres projets sont en chantier, soit appliqués à des expériences particulières (Vienne et le cinéma, Kracauer entre l’écran et la rue), soit débattant le rapport entre démarche et théorie dans le domaine des arts. Ceux-ci seront d’ailleurs explorés pour ce qu’ils disent chacun de l’autre. Mais la référence hors cadre, où s’inscrit cette collection, appellera sans doute à redéployer les perspectives qui s’amorcent ici à titre de protocole inaugural.

© Presses universitaires de Vincennes, 1993

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search