Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Esthétique plurielle

 | 
Pierre Sorlin
, 
Marie-Claire Ropars-Wuilleumier
, 
Michelle Lagny

Avant propos

Michèle Lagny, Marie-Claire Ropars-Wuilleumier et Pierre Sorlin

Texte intégral

1Ce volume représente un pari : il s’agit d’interroger la pluralité de l’esthétique sans la réduire à la variabilité des points de vue sur les œuvres de l’art. C’est donc l’idée esthétique elle-même dont on entend ici évoquer les tensions internes et les visées contraires. Pour cela, on a choisi d’engager une démarche qui serait elle-même plurielle : aborder le principe de création ou l’expérience de beauté selon un angle conceptuel à chaque fois différent, qui permette de croiser, autour du rapport à l’œuvre d’art, le rejet ou l’invocation de la subjectivité, la référence au possible ou à l’imaginaire, la mesure de l’échec ou la loi de l’exaltation, le suspens ou le réancrage de l’historicité.

2Collective, l’entreprise l’est à plusieurs titres : par un mouvement de longue haleine, qui fit s’écrire chaque texte dans la mémoire et le débat des autres textes ; par le refus d’une synthèse, dont la recherche serait en contradiction avec l’exigence paradoxale reconnue par chacun dans le principe d’art.

3Pour éprouver le paradoxe, sans pour autant réunir les contraires, on a tenté une double ouverture. Théorique tout d’abord : en demandant à un lecteur étranger au projet initial de reprendre autrement la question, quitte à déplacer ou disjoindre les contributions préalablement rassemblées. C’est le rôle aléatoire qu’a accepté de jouer Jean-Michel Rey. Mais la reprise peut être elle-même esthétique : la suite minimaliste qui court de texte en texte est la réponse donnée par une jeune artiste à l’interrogation que nous avons développée ici et dont nous est ainsi renvoyé le mode sériel de programmation.

© Presses universitaires de Vincennes, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.