Version classiqueVersion mobile

Le travail du cinéma I

 | 
Dominique Villain

Jean-Charles Fitoussi. Le cher hasard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sur l’écran de la salle de mixage, le sourire de l’acteur principal de Sicilia ! dans le film de Jean-Charles Fitoussi Sicilia ! Si gira.

Image 100000000000030000000240006F26D394C61A6E.jpg

«  Le cher hasard  : à l’occasion, il nous conduit la main et la providence la plus sage ne saurait imaginer de musique plus belle que celle qui réussit alors sous notre folle main. »
Friedrich Nietzsche, Le Gai Savoir.

Dominique Villain et Jean-Charles Fitoussi, le 14 mai 2010. Photogrammes de Verenice Benitez.

Image 10000000000002BC0000018ACA7FE90E43D67900.jpg

Dominique Villain et Jean-Charles Fitoussi, le 14 mai 2010. Photogrammes de Verenice Benitez.

Image 10000000000002BC0000018AC1600E468EF9B9ED.jpg

Nocturnes pour le roi de Rome1 est le sixième opus de Jean-Charles Fitoussi, et le premier long métrage entièrement tourné avec une caméra de téléphone portable.

Les nouvelles technologies facilitent aujourd’hui les bouleversements de la linéarité habituelle du travail du cinéma et permettent de concrétiser la définition de Godard : « Faire un film, c’est superposer trois opérations : penser/tourner/monter2. »

Dans un texte intitulé Comment je n’ai pas...

© Presses universitaires de Vincennes, 2012

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search