Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Romanticoco. Fantaisie, chimère et mélancolie (1830-1860)

 | 
Pierre Laforgue

Première partie. Sens et retrait du sens

Avant-propos

Texte intégral

1La mélancolie à partir de 1830 est autant une configuration de l’écriture romantique qu’une thématique. Cette configuration, où s’éprouvent de manière tendue le sens et le retrait du sens, s’instaure poétiquement et philosophiquement quand les grands mythes de l’Histoire et de la Révolution se sont écroulés. Elle est l’espace de cette désaffection du Mythe, le lieu d’une vacance, que parcourent les motifs substitutifs de l’Orient, du bohémianisme, de la chimère, objets désignant tous l’ailleurs où désormais inventer une pensée de la modernité.

© Presses universitaires de Vincennes, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540