Version classiqueVersion mobile

Tourner le dos

 | 
Thomas Benjamin

Toute l’essence du Film Noir

Frédéric Astruc

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La fascination qu’exerce Vertigo (1958) sur nous ne se dément pas au fil du temps, réaffirmant décennie après décennie son importance et sa portée dans l’histoire du cinéma. C’est peu dire que le film d’Hitchcock anime le champ critique, fécondant un faisceau réflexif toujours plus dense qui en révèle à la fois l’ascendance et la descendance, les grands desseins et la mécanique intime. Régulièrement analysé et interprété, parfois fétichisé ou sacralisé, Vertigo, à l’instar de Méduse, a tendance à pétrifier l’exégète par sa dimension d’objet d’étude « idéal » et la somme des travaux qui lui sont consacrés. Puis, « surgit » une thématique originale qui invite au mouvement de la pensée.

Notre hypothèse de travail découle d’un premier constat : dans Vertigo, les cadrages de dos sont nombreux et « divers ». S’ils paraissent majoritairement « intéressants », certains saillissent plus que d’autres, à commencer par l’apparition de Madeleine (Kim Novak), sans doute le plus beau et le plus pré...

Auteur

Maître de conférences en études cinématographiques à l’université Paul-Valéry – Montpellier 3. Auteur d’articles sur le néo-noir (Lynch, les frères Coen), sur la représentation de l’horreur (chez Argento, Bava, Kurosawa), il a signé Le Cinéma des frères Coen (Cerf/Corlet, « 7e Art », 2001). Rédacteur en chef d’un site universitaire consacré à l’horreur filmique – Béances –, il est également réalisateur de fictions.

© Presses universitaires de Vincennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search