Version classiqueVersion mobile

Déesses et paillassons

 | 
Jacques Terrasa

8. Le Mystère Picasso

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Deux grands nus sur celluloïd apparaissent dans la deuxième partie du film Le Mystère Picasso, lorsque l’image projetée passe au format Cinémascope. C’est l’été 1955 ; Picasso peint, dans un documentaire produit et réalisé par Henri-Georges Clouzot, l’auteur de films comme Le Salaire de la peur (1951) ou Les Diaboliques (1954). L’artiste et le metteur en scène – amis de longue date – s’étaient retrouvés lors d’une corrida à Nîmes, en 1952, où ils décidèrent de tourner un court métrage d’une vingtaine de minutes. Quatre ans plus tard, au Festival de Cannes, sera présenté un documentaire de 78 minutes, qui obtiendra le Prix spécial du Jury. Au générique figurent aussi les noms de Claude Renoir (le petit-fils du peintre), comme directeur de la photographie, du musicien Georges Auric (compositeur qui avait appartenu au « Groupe des Six ») et un jeune monteur qui, en 1961, obtiendra en tant que réalisateur du film Une si longue absence, l’une des rares Palmes d’Or françaises du Festival ...

© Presses universitaires de Vincennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search