Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pascal Quignard

 | 
Christian Doumet
, 
Ogawa Midori

III. La part des êtres et des choses

Récit-récital : Femme disant adieu

Récit : Pascal Quignard et Piano : Kaoru Hakata

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Villa Amalia est paru en 2006. L’héroïne du roman de Pascal Quignard est pianiste et compositrice. Elle s’appelle Ann Hidden. Elle consacre ses loisirs à faire des réductions des musiques qu’elle aime.

Kaoru Hakata a imaginé ces condensations sonores à partir d’œuvres de Schubert, Haydn, Beethoven, Couperin, Purcell, Gluck, Bach.

Les autres pièces japonaises sont interprétées dans leur version originale.

On a tout fait à deux. On a tissé ensemble ces réductions de morceaux de musique et ces rétractions de pages de livres. Tous les deux, Madame Kaoru Hakata et moi, on a crypté nos vies à l’intérieur de ces fragments. Cela va durer une heure, sans interruption, sans applaudissement. On part.

À partir du deuxième mouvement de la sonate de Schubert pour piano en la majeur, D.959.

Femme disant adieu.

Une femme, un jour, n’en peut plus de la vie qu’elle mène : la vie qu’elle mène l’a lassée. L’homme avec qui elle vit l’a déçue. Le monde qu’elle côtoie l’ennuie, l’impatiente. Elle annule les con...

© Presses universitaires de Vincennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540