Version classiqueVersion mobile

Rohmer ou le Jeu des variations

 | 
Patrick Louguet

Flâneries

Flâneries désaccordées

(Les Rendez-vous de Paris)

Alban Pichon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le temps est taquin. Le temps est taquin parce qu’il faut que toute chose arrive à son heure.
André Breton

La formulation des titres de Rohmer obéit à une règle tacite. Il suffit de se remémorer la liste de ses films pour le constater. On retrouve presque systématiquement la même structure gram­maticale, très simple  : un substantif et un complément. Selon les cas, le titre débute par un nom commun ou un nom propre  ; il se poursuit exceptionnellement par un adjectif qualificatif, mais s’achève le plus souvent par un génitif ou un complément circonstanciel (de lieu, de temps, etc.). Le Genou de Claire, La Femme de l’aviateur, Le Rayon vert, L’Ami de mon amie, sont autant de formules typiquement rohmériennes. Cette manière de concevoir les titres s’est même amplifiée avec les années, alors que le début de carrière de Rohmer présentait encore quelques exceptions à la règle. Son deuxième long-métrage s’intitulait un peu sèchement La Collectionneuse, et son roman, publié en 1946, Élisabet...

Auteur

Maître de conférences en études cinématographiques à l’université Bordeaux 3. Ses travaux portent sur l’illusion de déjà-vu au cinéma et sur les enjeux que soulève aujourd’hui la constitution de fonds cinéma en bibliothèques. Il publie dans différentes revues relatives au cinéma. Il est l’auteur d’un ouvrage, Le Cinéma de Leos Carax (Lormont, Le Bord de l’eau, 2009). Il a également participé à différents ouvrages collectifs, notamment Propos sur la flânerie, sous la direction de Suzanne Liandrat-Guigues, Paris, l’Harmattan, « Esthétiques », 2009.

© Presses universitaires de Vincennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search