Version classiqueVersion mobile

Rohmer ou le Jeu des variations

 | 
Patrick Louguet

Flâneries

Une moderne flânerie

(Le Signe du Lion)

Suzanne Liandrat-Guigues

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le vieux Paris n’est plus (la forme d’une ville
Change plus vite, hélas ! que le cœur d’un mortel)
Baudelaire1

Le Signe du Lion relève de la problématique des variations sérielles de façon particulière. Il s’y inscrit par l’importance accordée à l’action centrale de marcher et à la présence de huit grandes séquences de marche productrices de sérialité. C’est donc en raison de sa forme même que je l’ai choisi et non, comme dans la majorité des films de Rohmer, pour le sujet traité reposant sur les variations des sentiments, les caprices du désir, les hasards amoureux qui engendrent des situations et un type de dialogue propres à ce cinéaste. De ce point de vue formel, Le Signe du Lion est un film à part, même si de nombreuses marches ponctuent le cinéma de Rohmer.

Quels effets découlent de ce mouvement insistant dans le film ? On pense à ces philosophies de la marche qui ont émaillé l’histoire de la pensée ; on se dit qu’en matière artistique toute forme est choisie ; toute forme est une...

Auteur

Professeur en études cinéma­tographiques à l’université Paris 8. Elle est l’auteur d’ouvrages consacrés à l’œuvre de Luchino Visconti. Elle a publié aussi Sculpture et cinéma (L’Harmattan), L’Esthétique du mouvement cinématographique (Méridiens-Klincksieck), Modernes flâneries de cinéma (De l’incidence éditeur). Avec Jean-Louis Leutrat, elle a coécrit Godard simple comme bonjour (L’Harmattan), Penser le cinéma (Méridiens-Klincksieck), Liaisons secrètes, accords vagabonds sur l’œuvre d’Alain Resnais (Cahiers du cinéma, « Auteurs ») et Splendeur du western (Rouge profond, « Raccords »).

© Presses universitaires de Vincennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search