Versión clásicaVersión móvil

Cixous sous X

 | 
Marie-Dominique Garnier
, 
Joana Masó

III. De H. C. à Hantaï et Chevska

Un effet de Manche  : lecture de «  K. A Notebook » de Maria Chevska et Hélène Cixous

Frédéric Regard

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Ce travail porte sur un catalogue bilingue consacré en 2005 par l’éditeur Black Dog à l’œuvre de Maria Chevska. Il s’agit plus précisément d’un ensemble de cinquante-six pages, sorte de cahier central du catalogue, intitulé «  K. A Notebook », réunissant des reproductions d’un livre d’artiste, «  K », accom­pagnées de commentaires d’Hélène Cixous 1.

Fort de ces premiers éléments, on peut risquer une évidence  : les images de Chevska invitent la lettre. En effet, comme le suggèrent d’emblée les deux titres, «  K » et «  K. A Notebook », l’œuvre tourne autour d’une lettre, «  K » – élément d’alphabet et signe graphique –, qui, dans le même temps qu’elle donne son titre au livre d’artiste, semble appeler une sorte de prolongement naturel dans le carnet de notes, «  K. A Notebook ». L’œuvre picturale est donc donnée dès le départ comme étant foncièrement hospitalière à la lettre. Ce qui veut dire deux choses ici  :

1. – Les lettres ont chez Chevska comme chez Cixous une présence pictural...

Autor

Professeur de Littérature britannique à l’univer­sité Paris 4-Sorbonne, a écrit sa thèse de doctorat d’État sous la direction d’Hélène Cixous. Il a publié récemment deux livres consacrés en particulier à l’écriture féminine (L’Écriture féminine en Angleterre. Perspectives post-féministes (PUF, 2002)  ; La Force du féminin. Sur trois essais théoriques de Virginia Woolf (Paris, La Fabrique, 2002), et de nombreux essais et articles sur Hélène Cixous.

© Presses universitaires de Vincennes, 2010

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search