Version classiqueVersion mobile

Roland Barthes

 | 
Jonathan Culler

Chapitre 6. Le sémiologue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est Ferdinand de Saussure, fondateur de la linguistique moderne qui, au début du xxe siècle, proposa la sémiologie, ou science générale des signes  ; celle-ci demeura une idée abstraite jusque dans les années 1960, quand les anthropologues, les critiques littéraires et d’autres intellec­tuels, impressionnés par les succès de la linguistique, cherchèrent à intégrer ses perspectives méthodologiques et en vinrent à mettre au point la science sémiologique qu’avait postulée Saussure1. Barthes figura parmi les premiers défenseurs de la sémiologie et, beaucoup plus tard, en choisissant le titre de sa chaire au Collège de France, fit de la sémiologie son domaine, bien qu’il soulignât dans sa leçon inaugurale le caractère assez particulier de sa propre sémiologie par rapport à la discipline croissante qu’il avait auparavant encouragée, caractère peut-être même hostile à cette dernière.

Aborder le travail de sémiologue de Barthes consiste donc à la fois à définir ce qui fut pour lui un sujet...

© Presses universitaires de Vincennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search