Version classiqueVersion mobile

Roland Barthes

 | 
Jonathan Culler

Chapitre 2. L'historien de la littérature

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Barthes s’est toujours intéressé à l’histoire, et ce, pour plusieurs raisons. D’abord, l’histoire a un fonctionnement inverse de celui de la nature. Les cultures tentent de faire passer pour des caractéristiques naturelles de la condition humaine une organisation et des pratiques qui sont en réalité historiques, le résultat de forces et d’intérêts historiques. «  [O]r c’est là où l’histoire est refusée, écrit Barthes, qu’elle agit le plus clairement » (Le Degré zéro de l’écriture  : 9). En montrant quand et comment est née une pratique, l’étude historique œuvre à démystifier l’idéologie culturelle  ; elle révèle ce en quoi les présupposés culturels sont en réalité une idéologie.

Ensuite, Barthes est sensible dans l’histoire au senti­ment d’étrangeté que procurent les diverses époques antérieures et à ce qu’elles peuvent nous apprendre au sujet du présent. Dans ses Essais critiques, il suggère de lire La Bruyère, moraliste du xviie siècle, «  en marquant tout ce qui sépare son monde d...

© Presses universitaires de Vincennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search