Version classiqueVersion mobile

La Sculpture contemporaine

 | 
Paul-Louis Rinuy

Chapitre 5. Monumentalité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après la Seconde Guerre mondiale, la commande de monuments commémoratifs a été beaucoup moins importante qu’en 1920, mais le nombre d’œuvres d’une portée esthétique indéniable s’est révélé nettement plus grand, malgré la masse de réalisations médiocres, intéressante uniquement du point de vue de l’histoire du goût. Certains critiques, tels Benjamin Buchloh, ont même théorisé dans les années 1970-1980 l’existence d’un hiatus irrémédiable entre les ambitions esthétiques de la sculpture contemporaine et la fonction traditionnelle de mémorial ou de monumentum – le mot latin désigne un monument rappelant un grand évènement passé de manière à en garder la mémoire pour marquer la conscience des générations actuelles et futures – qui conduirait à l’impossibilité d’inventer, à l’époque contemporaine, des monuments commémoratifs d’une valeur artistique réelle (Qu’est-ce que la sculpture moderne ? 1986 : 254-273).

Un regard large sur la pluralité des langages plastiques du xxe siècle et notamme...

© Presses universitaires de Vincennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search