Version classiqueVersion mobile

Pour la poésie

 | 
Corinne Blanchaud
, 
Cyrille François

Chapitre 2. La poésie objet d'une affirmation identitaire

Poésie et édition au Cameroun : pour un regard ethnostylistique

Jean-Marcel Essiene

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La production éditoriale dans le domaine de la poésie au Cameroun a connu son essor grâce aux facteurs internes de la colonisation. De l’avis d’Eloïse Brière1, le substrat littéraire camerounais traduit l’idée d’une désorganisation structurelle de la société, au mieux d’une nouvelle organisation administrative et culturelle au contact du colon.

De manière spécifique, le discours poétique évoque la valorisation d’une essence noire mystique, en réaction aux discours coloniaux portés à l’encontre du courant de la négritude. Ce choc culturel manifeste une écriture circonstancielle, révélée par un humus historique et la mise en relief de l’identité culturelle. Si la négritude selon Léopold Sédar Senghor rime avec un retour aux sources, aux origines de la culture noire, pour Aimé Césaire, il est plutôt question d’un compte rendu révolté de la misère et de l’asservissement des populations noires. Cette hétérogénéité épistémologique justifie la classification des poètes africains, en conserv...

Auteur

Enseignant de linguistique à l’Université de Douala au Cameroun. Il occupe la fonction de directeur éditorial aux éditions AFREDIT (Africaine d’édition). Stylisticien de formation, ses nombreux travaux portent sur l’étude du texte et du genre poétique camerounais en particulier et francophone en général. Un de ses articles, publié à l’Université du York dans la revue Notes Guillevic, n° 13 (2013), porte sur la « poétique de la mesure et génération du sens chez Guillevic ».

© Presses universitaires de Vincennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search