Version classiqueVersion mobile

La Forme en jeu

 | 
Pierre Sorlin
, 
Marie-Claire Ropars-Wuilleumier
, 
Michelle Lagny

Avant-propos

Michèle Lagny, Marie-Claire Ropars-Wuilleumier et Pierre Sorlin

Texte intégral

1 Peut-on délier la notion de forme des principes d’unité et d’accomplissement esthétique auxquels elle s’est trouvée associée ? On explore ici les détours et les tensions qui gouvernent la mise en forme des œuvres, à travers la plasticité de la couleur, le rapport entre l’image et le rythme, l’effraction venue de la série, la duplicité des agencements textuels. La forme est-elle visible ou dicible, lisible ou inaudible ? L’informe est-il à l’opposé ou au cœur du processus formel ?

2 Il nous soucie moins de répondre à ces questions que d’en explorer la fécondité pour le développement d’une esthétique paradoxale. Celle-ci court à travers les textes. Souhaitant la prolonger dans l’ordre plastique, nous avons confié à Béatrice Casadesus le soin de faire jouer par la trame des ombres et la déclinaison des contours la poussée contraire d’une formation de l’œuvre et d’un détournement de forme. Nous la remercions très vivement de la lecture qu’elle nous propose ici.

© Presses universitaires de Vincennes, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search