Version classiqueVersion mobile

Les français en Égypte

 | 
Daniel Lançon

Voyage et séjours : l'enjeu du contemporain

Le Voyage en Égypte (1920-1958) : derniers feux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si le xixe siècle peut être dit la grande époque du récit de Voyage en Égypte, une cinquantaine d’ouvrages en langue française relèvent encore de ce genre jusqu’à la fin des années 1950, parfois remarquablement écrits par Francis Carco, Roger Vailland ou encore Michel Butor, donnant des représentations bien diverses du pays et se heurtant aux résistances des résidents qui prennent eux aussi la plume.

Espaces investis et désinvestis : quelle Égypte ?

Les voyageurs débarquent dans une Alexandrie cosmopolite et méditerranéenne dont ils se plaisent à décrire la « minorité étrangère ou tout juste naturalisée », selon Fernand Leprette, qui tient « les leviers de commande de l’activité commerciale, donne le ton de la vie sociale », et à laquelle peuvent se mêler les gens de passage1. Quant à l’excursion à Port-Saïd, ville « née d’un acte de volonté », elle procure le « délice d’être au carrefour, de pouvoir penser à l’Égypte, de n’être nulle part, et seule ! », comme le rêve la princesse Bib...

© Presses universitaires de Vincennes, 2015

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search