Version classiqueVersion mobile

Les français en Égypte

 | 
Daniel Lançon

L'Egypte des spiritualités

René Guénon, diaphane au Caire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une vie dans les marges urbaines

René Guénon arrive au Caire en 1930, l’année même où Denys Amiel, secrétaire général de la Confédération des sociétés d’auteurs, déclare de retour d’un congrès : « Dire que l’Égypte spirituellement est une colonie française est une absolue vérité1. » La francophonie urbaine vit ses plus belles heures : cinquante périodiques dont quinze quotidiens composent la presse locale en langue française. Le cercle Al-Diafa (« la Rencontre »), animé par la poétesse Nelly Vaucher-Zananiri, accueille tous les hôtes de marque. Léopold Ziegler publie cinq ans plus tard une longue présentation des œuvres de René Guénon dans laquelle il loue quant à lui celui qui s’est « rattaché à la tradition intégrale […] dans les régions où la “doctrine pure” passe de bouche en bouche dans les ordres et les confréries secrètes, et où les rites vieux comme l’humanité, de l’initiation ou “rattachement spirituel”, sont encore accomplis ». Il salue son installation « dans l’Égypte du N...

© Presses universitaires de Vincennes, 2015

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search