Version classiqueVersion mobile

Les français en Égypte

 | 
Daniel Lançon

Le voyage des romantiques

Gérard de Nerval et Jean-Jacques Ampère en Égypte : mise à l’épreuve des savoirs et rencontres d’altérités

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les lecteurs de la Revue des deux mondes découvrent en 1846 et 18471 le récit du voyage en Égypte de l’écrivain Gérard de Nerval et celui du professeur de littérature Jean-Jacques Ampère2 : croisement de voix au sein d’un type de récit à forte unité thématique et intertextuelle, sorte d’œuvre encyclopédique à multiple voix, sciences humaines, récit viatique référentiel et fiction littéraire s’y exprimant selon des modalités variables. Tout Voyage en Égypte comporte en particulier des pages consacrées à des savoirs mythiques parfois placés en regard de savoirs archéologiques et historiques concernant les époques antiques, médiévales et contemporaines.

Jean-Jacques Ampère se présente dans l’introduction de son récit comme un « voyageur archéologue », disciple de Champollion prématurément disparu une dizaine d’années auparavant : « J’avais vu l’Italie, la Grèce et une partie de l’Asie Mineure [avec Mérimée en 1841] ; je voulais voir l’Égypte. En me préparant à cette excursion nouvelle, ...

© Presses universitaires de Vincennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search