Version classiqueVersion mobile

Filmer les frontières

 | 
Corinne Maury
, 
Philippe Ragel

Partie III. Espaces d'attente et lieux de survie

Les topographies de la frontière dans qu’ils reposent en révolte (sylvain george)

Une poétique des « lieux mêlés »

Patrick Barrès

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avec Qu’ils reposent en révolte (Noir Production, 20111), Sylvain George livre un film de longue durée consacré aux errances et aux séjours de migrants de la ville de Calais. Réalisé sur trois ans (de juillet 2007 à juillet 2010), le film témoigne de la complexité de cet espace frontière, en bord de ville et de mer, où s’expriment des tensions et se refonde du lien social, comme s’y confrontent des états d’architecture et s’y redessinent des topographies. Sylvain George souligne ces différents régimes de pression et de résistance, par entrées discrètes sur ce théâtre d’opérations, en mesure avec les points de contrôle et les lignes de bord, et par touches indiscrètes sur ce terrain d’expériences, au plus près des foyers d’exil ou d’asile, et des lignes de fuite.

Occuper la frontière

Les premiers plans introduisent les mouvements et les déplacements auxquels s’est livré un noyau de migrants à Calais. Des travellings hachés et tremblants sur des montagnes arides (le désert du Sinaï2), s...

Auteur

Patrick Barrès est professeur en arts appliqués, arts plastiques à l’Université de Toulouse – Jean Jaurès, plasticien, directeur du LARA-SEPPIA (Laboratoire de recherche en audiovisuel – savoirs, praxis, poïétiques en art), auteur d’ouvrages et d’articles consacrés aux pratiques du site, aux arts visuels, aux relations entre cinéma et arts plastiques (Le Cinéma d’animation, un cinéma d’expériences plastiques, L’Harmattan, 2006 ; Expériences du lieu, paysage, architecture, design, Archibooks, 2008 ; Georges Schwizgebel. Peintre et cinéaste d’animation, L’Harmattan, 2012).

© Presses universitaires de Vincennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search