Version classiqueVersion mobile

Filmer les frontières

 | 
Corinne Maury
, 
Philippe Ragel

Partie II. Géoesthétique des frontières

Des frontières à échelle multiple

Gomorra et Les Toilettes du pape

Camille Gendrault

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La sociologue et économiste Saskia Sassen en faisait le constat : « le global est en général conçu comme un lieu dépassant ou neutralisant les délimitations1 ». À en croire le récit dominant de la globalisation économique, la notion même de lieu n’aurait plus cours2. Ainsi, on pense ordinairement le global par opposition au local, comme le relevait à son tour François Amy de la Bretèque au moment d’examiner le cinéma sous l’angle d’un même couple notionnel fondé sur la dualité, le régional et le national3. Nous voudrions envisager ici comment certains films, par l’agencement d’espaces qu’ils proposent, font jouer ensemble bien plus qu’ils ne les opposent plusieurs de ces échelles et, ce faisant, ouvrent à une approche renouvelée de la question de la frontière.

Dans cette perspective, nous avons plus précisément choisi de considérer deux films sortis en salles en 2008 : Gomorra, de Matteo Garrone, et Les Toilettes du pape (El Baño del Papa), coréalisé par César Charlone et Enrique Fer...

Auteur

Camille Gendrault est maître de conférences en études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3. Axées de façon spécifique sur le cinéma italien, ses recherches et publications ont été consacrées principalement aux représentations des espaces et paysages urbains ainsi que, plus récemment, aux questions interculturelles soulevées par le phénomène des coproductions dans les années 1950 et le champ des études de réception.

© Presses universitaires de Vincennes, 2016

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search