Version classiqueVersion mobile

Clemenceau

 | 
Sylvie Brodziak

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Clemenceau meurt le 24 novembre 1929 dans son appartement, 8, rue Franklin, à Paris. Il est 1 h 45 du matin et seule, son infirmière, sœur Théoneste l’accompagne. Le 25 novembre, au Colombier, en Vendée, une foule immense se presse autour de sa tombe creusée à côté de celle de son père Benjamin. « Sans manifestation, ni invitation, ni cérémonie », selon ses dernières volontés. Discrète, la République attendra 1944 pour honorer tous les 11 novembre celui qu’elle considère toujours comme l’une de ses plus belles personnifications. Cette cérémonie annuelle au pied de la statue de Georges Clemenceau, sise au rond-point des Champs-Élysées, fut créée à l’initiative du général de Gaulle. Réfugié à Londres, il avait tenu à lui rendre hommage, le 11 novembre 1941, en prononçant, à la BBC, un inoubliable serment à Clemenceau :

Serment à Clemenceau
Au fond de votre tombe vendéenne, aujourd’hui 11 novembre, Clemenceau, vous ne dormez pas !
Car, certainement, la vieille terre de France qui vous ent...

© Presses universitaires de Vincennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search