Version classiqueVersion mobile

Simone de Beauvoir

 | 
Pierre-Louis Fort

Chapitre 8. La condition féminine et le féminisme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Certaines couvertures de journaux marquent les esprits et les époques, au point de devenir quasiment inoubliables, même par celles et ceux qui ne les découvrent que longtemps après. La une du Nouvel Observateur (édition du 18-24 avril 1986) dédiée à la disparition de Beauvoir en fait partie. Le journal avait choisi une image très sobre du Castor, en noir et blanc et, sur la droite, en capitales rouges, avait porté cette apostrophe qui résonnait comme un cri : « Simone de Beauvoir. Femmes, vous lui devez tout. » La formule était empruntée à Élisabeth Badinter qui, cependant, n’avait pas exactement pensé cette phrase puisqu’elle avait simplement écrit : « Vous lui devez tant. » Mais au-delà de cette coquille (volontaire ?), ce qui primait était cette idée d’influence, voire de dette à l’égard de Beauvoir, notamment en raison du Deuxième Sexe qui, comme elle l’écrivait, libérait les femmes d’un « carcan millénaire ».

S’il est effectivement une œuvre qui a contribué au rayonnement de Bea...

© Presses universitaires de Vincennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search