Version classiqueVersion mobile

Simone de Beauvoir

 | 
Pierre-Louis Fort

Chapitre 5. L’écriture de soi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans le paysage des écritures de soi, l’œuvre de Simone de Beauvoir occupe très certainement une place de premier plan. Elle est effectivement, comme le souligne souvent la critique, « l’auteur d’un vaste continuum de textes à la première personne » (Jeannelle 2008 : 170) qui explore de nombreuses formes scripturales : journal, autobiographie, mémoires, témoignage ou encore correspondance. Entre 1958 (date de la parution des Mémoires d’une jeune fille rangée) et la fin de sa vie, Simone de Beauvoir écrivit ainsi des milliers de pages relevant de l’expression de soi, mais aussi du monde.

Alors que Beauvoir a très tôt tenu des carnets personnels, le passage à l’autobiographie ne survient que dans les années cinquante. Il est présenté comme étant lié aux limitations du roman. Si « c’est […] en projetant une expérience dans l’imaginaire qu’on en dégage le plus évidemment la signification », Simone de Beauvoir pense néanmoins que « le roman échoue toujours à en rendre la contingence : les...

© Presses universitaires de Vincennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search