Version classiqueVersion mobile

Théorie littéraire

 | 
Jonathan Culler

Sujet, identité et identification

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un grand nombre de débats, dans le domaine de la théorie littéraire et culturelle, portent sur l’identité et la fonction du sujet ou du Soi (self). Qui est ce « je » que je suis – un Soi, une personne, un agent ou un acteur – et qu’est-ce qui fait qu’il est ce qu’il est ? Deux questions sous-tendent les réflexions modernes sur le sujet : d’abord, le Soi est-il une construction ou un donné ? Ensuite, doit-il être pensé en termes individuels ou sociaux ? Ces deux oppositions génèrent quatre courants fondamentaux de la réflexion contemporaine. Le premier, optant pour le donné et l’individuel, considère le Soi, le « je », comme quelque chose d’intérieur et d’unique, quelque chose qui précède l’acte qu’il accomplit, un noyau interne qui est diversement exprimé (ou pas) en mots et en actions. Le deuxième, combinant le donné et le social, soutient que le moi est déterminé par ses origines et ses caractéristiques sociales : on est homme ou femme, blanc ou noir, Anglais ou Américain et ainsi...

© Presses universitaires de Vincennes, 2016

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search