Version classiqueVersion mobile

Théorie littéraire

 | 
Jonathan Culler

Langage, sens et interprétation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La littérature est-elle un langage à part ou un usage particulier du langage ? Est-elle langage organisé de façon distinctive ou langage qui bénéficie de privilèges particuliers ? J’ai soutenu au chapitre 2 que choisir l’une ou l’autre voie n’est pas une méthode fructueuse car la littérature implique à la fois des propriétés langagières et une attention d’un type particulier au langage. Comme l’indique ce débat, les questions sur la nature et les fonctions du langage ainsi que sur les méthodes qui permettent de l’analyser sont au cœur de la théorie. Certaines des principales questions gagnent en netteté à travers le problème du sens. Mais, réfléchir au sens, ça implique quoi ?

Le sens en littérature

Revenons aux deux vers – un petit poème de Robert Frost – que nous avons, plus haut, traités comme de la littérature :

The Secret sits
We dance round in a ring and suppose,
But the Secret sits in the middle and knows (Frost 1995 : 329)

Le Secret assis
En ronde, ensemble, nous dansons, en proie ...

© Presses universitaires de Vincennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search