Version classiqueVersion mobile

L’art face à la guerre

 | 
Claire Maingon

L’artiste pris dans la guerre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’importance de l’événement historique ne fait pas la grandeur des images qui le représentent. La bataille de la Somme, l’une des plus sanglantes de la Grande Guerre, n’a pas inspiré d’œuvres majeures tandis que le bombardement du petit village basque de Guernica, en 1937, a donné lieu à un chef-d’œuvre du xxe siècle. L’histoire, seule, ne suffit pas. Le rôle et l’implication de l’artiste, son talent comme son ressenti, sont primordiaux. Pour le dire autrement, le chef-d’œuvre tient souvent du miracle. Dans cette première partie, il s’agit de regarder la manière dont les artistes ont documenté et représenté la guerre sur le temps long de l’histoire. Comment le regard des artistes s’est-il renouvelé grâce à l’évolution des techniques, évolution qui accompagne la transformation même de la guerre ?

Des artistes sur le champ de bataille

Apelle, le plus célèbre peintre de l’Antiquité grecque, aurait assisté, dans le but de la représenter, à la bataille de Gaugamèles (331 av. J.-C.) opposan...

© Presses universitaires de Vincennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search