Version classiqueVersion mobile

Le « Moment » de La Comédie humaine

 | 
Isabelle Tournier
, 
Claude Duchet

Coulisses

Balzac et la problématique de La Comédie humaine

Bibliographie analytique

Isabelle Tournier

Texte intégral

Après-propos

1Nous avons tenté ici de rassembler les éléments de réflexion actuellement existants sur La Comédie humaine, la (ou les) signification(s) du titre (ou, à défaut, ses intentions), la portée et le sens d’un geste à la fois éditorial et créateur. Et spécialement les études où La Comédie humaine est envisagée comme tentative unitaire, avec ses effets, ses pouvoirs et ses failles, sa préhistoire et son histoire (également recontextualisées).

2C’est aussi le lieu de mettre en perspective le « système », que notre ouvrage contourne, bien qu’il soit nécessairement impliqué, selon nous, par la problématique du moment : le « système » achève en effet le retranchement de l’œuvre en elle-même, vers sa fiction ésotérique, qui suppose un lecteur « spécial », et constitue la dernière défense de l’œuvre, la citadelle de l’homme intérieur, et sa preuve, tout le reste étant, dramatiquement, littérature. Du point de vue de ce volume, la seule question que nous poserions est celle de l’antériorité du système sur la comédie, (à moins qu’il ne soit engendré par ce qu’il produit). Cette involution vers l’origine, ou le principe, est l'une des deux tendances du procès d’écriture balzacien, l’autre étant la dépense ludique.

3Nous n'avons retenu ici que les ouvrages et articles en rapport explicite avec la problématique de La Comédie humaine. Cette bibliographie est donc assez largement indépendante des références citées dans le corps de l’ouvrage qui répondent aux exigences de démonstrations particulières.

4Allemand, André, Unité et structure de l'univers balzacien, Plon, 1965. Le premier des grands livres fondés sur l’hypothèse du « Système ».

5Ambrière-fargeaud, Madeleine, Introduction et Notes de l’Avant-propos de La Comédie humaine, « Bibliothèque de la Pléiade », Gallimard, t. I, 1976, respectivement p. 3-6 et p. 1110-1142. Fondamental, l’explication détaillée de la clef de voûte du monument.

6Andréoli, Max, Le Système balzacien. Essai de définition synchronique, Lille, Atelier de reproduction des thèses, 1984, 2 vol. Large synthèse de la pensée de Balzac conçue comme unitaire. Cherche à dégager, dans la lignée de E.R. Curtius et de Per Nykrog, les lignes de force organisatrices de l’architecture de l’œuvre.

7Baldensperger, Fernand, « Une suggestion anglaise pour le titre de La Comédie humaine », Revue de littérature comparée, I, 1921, p. 638-639.

8Balzac, l’invention du roman (Claude Duchet, Jacques Neefs, éd.), Colloque international de Cerisy-la-Salle, 1980, P. Belfond, 1982. Voir l’Introduction des éditeurs, p. 7-10 et les articles, cités cidessous, de F. Gaillard et B. Leuilliot.

9Barbéris, Pierre, Aux sources de Balzac. Les romans de jeunesse, Les Bibliophiles de l’Originale, 1965.

10 Balzac et le mal du siècle. Contribution à une physiologie du monde moderne, Gallimard, 1970. La formation de la pensée.

11 Balzac, une mythologie réaliste, « Thèmes et textes », Larousse, 1971. Il s’agit de « mettre en place l’image d’un Balzac total et continu de 1820 à 1850 ». Un chapitre essentiel pour les interrogations qui nous occupent : « La Comédie humaine, ordre, logique, significations », p. 154-171.

12 Le Monde de Balzac, Arthaud, 1973. Pour la prise en compte de « tout » Balzac au-delà de La Comédie humaine.

13Bardèche, Maurice, Balzac romancier, Genève, Slatkine, 1980. Première édition, Plon, 1940. Balzac des origines au Père Goriot. La préhistoire et les débuts de La Comédie humaine.

14Bardèche, Maurice, Balzac, « Les vivants », Julliard, 1980. À ce jour la meilleure biographie de Balzac, une histoire intellectuelle qui suit pas à pas l’invention du monument comme tous les avatars de la création et des publications.

15Baschet, Armand, Honoré de Balzac, essai sur l’homme et l’œuvre, avec des Notes historiques par Champfleury, Paris, D. Giraud et J. Dagneau, 1852. Publié à la suite de :Mme de Surville (née de Balzac [sic]) : Balzac, sa vie et ses œuvres d'après sa correspondance, Librairie nouvelle, 1858, 120 p. Pour ses indications sur la méthode de travail balzacienne.

16Béguin, Albert, Balzac lu et relu, Seuil, 1965. (Réédition du Balzac visionnaire, Genève, Skira, 1946 et de préfaces pour l’édition du Club français du livre.)

17Bellos, David, Balzac criticism in France 1850-1900. The making of a reputation, Oxford, Clarendon Press, 1976. Contient (p. 201-259) « Bibliography of Balzac criticism, 1850-1900 ». Comment s’imposa peu à peu la foi dans l’unité de l’Œuvre.

18Biasi, Pierre-Marc de, « Système et déviance de la collection », Romantisme 27, 1980.

19Billot, Nicole, « Balzac vu par la critique » (1839-1840), L’Année balzacienne 1983, p. 229-267. Ce que l’on dit de Balzac au moment où le projet va prendre corps. L’importante thèse dé Nicole Billot, qui présentera l’historique complet de la réception des œuvres, sera soutenue en Sorbonne en 1993.

20Blanchard, Marc, Témoignages et jugements sur Balzac. Essai bibliographique. Recueil de jugements. Genève, Slatkine Reprints, 1980, Reproduction d’une thèse dactylographiée publiée chez H. Champion en 1931. Complémentaire des deux précédents.

21Bouvier, R., Maynial, E., De quoi vivait Balzac ? Édition des deux rives, 1949. Utile pour comprendre en quoi La Comédie humaine fut (aussi) une opération commerciale.

22Butor, Michel, « Balzac et la réalité », dans Répertoire I, Les Éditions de Minuit, 1960, p. 79-93. Choisit d’« affronter » La Comédie humaine dans « son mouvement général » où réside, selon lui, l’« audace » et la « nouveauté » balzacienne. Étudie le retour des personnages et autres « relations interromanesques ».

23Canfield, A., « Les personnages reparaissants de La Comédie humaine », Revue d'histoire littéraire de la France, janv.-mars et avr.-juin 1934. Sur le procédé qui fonde l’organisation de la société balzacienne du roman.

24« Catalogue des ouvrages que contiendra La Comédie humaine. Ordre adopté en 1845 pour une édition complète en 26 volumes ». Texte publié par Amédée Achard une première fois dans l'Époque, le 22 mai 1846 en même temps qu’un article critique de sa plume puis, à la mort de Balzac, une seconde fois dans L’Assemblée Nationale, le 25 août 1850. Reproduit ci-dessous, p. 317.

25Castex, Pierre-Georges, « L’univers de La Comédie humaine », Introduction à La Comédie humaine, Nouvelle édition, Pl. I, 1976, p. IX-LXXVI.

26— Voir La Comédie humaine...

27Chollet, Roland, Balzac journaliste. Le Tournant de 1830, Klincksieck, 1983. Malgré son titre, a annulé la solution de continuité existant avant lui entre le Balzac d’avant et de pendant La Comédie humaine.

28Citron, Pierre, Dans Balzac, Seuil, 1986. Pour le chapitre III, la « Naissance de La Comédie humaine » (1829-1830) qui propose une autre manière d’anticiper celle-ci, sur la scène de l’inconscient.

29La Comédie humaine, (Pierre-Georges Castex, dir.), « Bibliothèque de la Pléiade », Nouvelle édition, Gallimard, 1976-1981, 12 vol. Le monument en majesté. L’édition de référence mais complétée pour la première fois, pour chaque œuvre de ses avant-textes et de sa (ou de ses) préface(s) originale(s), ce qui relativise de l’intérieur (un peu) l’impression d’ensemble et rend à chaque roman ou traité une part de son autonomie.

30Condé, Michel, La Genèse sociale de l’individualisme romantique. Esquisse historique de l’évolution du roman en France du dix-huitième au dix-neuvième siècle, « Mimesis », Niemeyer, Tübingen, 1989. Pour le chapitre V, « Balzac et le savoir du monde » : La Comédie humaine témoigne du « souci balzacien de soumettre la diversité du réel à une signification cohérente et supérieure ». L’assimilation et l’engendrement des savoirs par le roman.

31Conner, Wayne, « Les titres de Balzac », Cahiers de l’association internationale des études françaises, 15, mars 1963, p. 283-294.

32Curtius, Ernst Robert, Balzac, Grasset, 1933 (traduction par H. Jourdan du livre publié chez Cohen, à Bonn, en 1923). La première étude qui procéda à une lecture d’ensemble, par associations topiques, et aborda La Comédie humaine comme une « unité de composition ». Le chapitre XII, « L’Œuvre », part du postulat qu’« on ne peut comprendre Balzac qu’en partant de [l’]idée de la totalité ».

33Dâllenbach, Lucien, « La Comédie humaine et l’opération de lecture ». I, Du fragment au cosmos. II, Le tout en morceaux, Poétique n° 40 (nov. 1979) et n° 42 (avril 1980).

34— « D’une métaphore totalisante, la mosaïque balzacienne », Lettere Italiane, Année XXXIII, n° 4, oct.-déc. 1981, p. 493-508.

35— « La lecture comme suture », dans Problèmes actuels de la lecture, Clancier-Guénaud, 1982, p. 35-47. Problèmes de la réception du texte fragmentaire, Balzac et Claude Simon.

36Dallenbach, Lucien, « Le pas-tout de La Comédie humaine », Modem Langage Notes, mai 1983, p. 702-711. L’auteur poursuit dans cette série d’articles l’analyse des effets de lecture induits par La Comédie humaine dans chacun des textes qui la composent.

37Dargan, Ethel Preston, v. The Evolution of Balzac’s Comédie humaine...

38Descombes, Vincent, « Le titre de La Comédie humaine », dans Problèmes actuels de la lecture, Clancier-Guénaud, 1982, p. 179-192. Le titre comme appel de lecture.

39Descombes, Vincent, « Who’s who dans La Comédie humaine ? » dans Grammaire d’objets en tous genres, Les Éd. de Minuit, 1983, p. 251-280. Sur la lecture des répertoires et dictionnaires de La Comédie humaine et sa construction « fictive ».

40Diaz, José-Luis, « Balzac et ses mythologies de l’écrivain » dans « Mythologies du romantisme », numéro spécial de La Licorne, n° 18, Université de Poitiers, 1990, p. 75-85.

41Duchet, Claude (éd.), voir Balzac, l’invention du roman.

42Evolution of Balzac’s Comédie humaine (The), Studies edited by E. Preston Dargan and Bernard Weinberg, Chicago, The University of Chicago Press, 1942, XI-441 p., fac-similé, index. L’ancêtre méconnu des études génétiques d’ensemble sur Balzac. Des synthèses encore fort utiles malgré les avancées de la connaissance des textes et des avant-textes. Notamment le chapitre I, « Introduction, Balzac’s method de révision » by E. Preston Dargan, p. 1-21 ; l’excellent chapitre II, « Developpement of the scheme of The Comédie humaine, distribution of the stories » by Brucia L. Dedinsky, p. 22-187 (avec un tableau des classements d’œuvres, p. 180) et le commode chapitre V, « Summary of variants in twenty-six stories », by Bernard Weinberg, p. 368-421.

43Felkay, Nicole, Balzac et ses éditeurs (1822-1837). Essai sur la librairie romantique, Promodis/Éditions du Cercle de la librairie, 1987. Le contexte éditorial de l’invention de La Comédie humaine et le portrait des différents « accoucheurs » de l’œuvre avant Charpentier et Furne.

44Frappier-mazur, Lucienne, L’Expression métaphorique dans La Comédie humaine, Domaine social et physiologique. « Bibliothèqueque française et romane », série C, Études littéraires 58, Klinksieck, 1976. Pour l’étude des textualisations du titre qui s’opèrent dans les œuvres.

45Gaillard, Françoise, « La science, modèle ou vérité, réflexion sur l’“Avant-propos” à La Comédie humaine », dans Balzac, l’invention du roman, p. 57-83. Sur le projet dans sa formulation de 1842.

46Gracq, Julien, En lisant, en écrivant, José Corti, 1981. Pour les pages 37-40 : relecture de Balzac.

47Grange, Juliette, Balzac, l’argent, la prose, les anges, « Mobile matière », La Différence, 1990. Considère La Comédie humaine comme un unique roman. Voir en particulier le chapitre IX, « Totalité ».

48Guise, René, « Balzac et Dante », L’Année balzacienne 1963, p. 297. 319. Défend l’idée que le titre de La Comédie humaine vient de La Divine Comédie.

49— « Balzac et le roman-feuilleton », 715 1964, p. 283-338.

50Guyon, Bernard, « Préface aux préfaces », La Comédie humaine, éd. A. Béguin, J.-A. Ducourneau, Formes et reflets, t. XV, 1953.

51Hunt, Hubert J., Balzac’s Comédie humaine, London, University of London, The Alhlone Press, 1959, XV-506 p., bibl., index. Une histoire de l’œuvre.

52Iknayan, Marguerite, The Idea of the Novel en France, the critical reaction, 1813-1848, Genève/Paris, Droz/Minard, 1961. Panorama de la critique très riche de références et de citations. Indispensable pour évaluer justement la situation institutionnelle du roman, moins favorable que l’on pourrait le croire, et restituer par conséquent l’audace de l’entreprise balzacienne.

53Le Huenen, Roland, Perron, Paul, « Les Lettres à Madame Hanska. Métalangage du roman et représentation romanesque », Revue des sciences humaines n° 195, 1984-3, p. 25-40. Sur le journal de bord de l’œuvre en devenir.

54Leuilliot, Bernard, « Œuvres complètes, œuvres diverses » dans Balzac, l’invention du roman, p. 257-277. Les livres et le Livre chez Chateaubriand, Michelet, Hugo, et dans La Comédie humaine.

55Le Yaouanc, Moïse, « Note sur le titre de La Comédie humaine », Revue d’histoire littéraire de la France, oct.-déc. 1956, p. 572-575.

56Maynial, Edouard, v. Bouvier, René.

57Moment de La Comédie humaine dans l’écrit balzacien (Le). Génétique et textualité, gestion du passé, nouvelles entreprises. Dossier multigraphié pour le colloque des 23, 24 et 25 juin 1988, CNRS/Paris VIII. Etabli et présenté par Stéphane Vachon. Ensemble de documents comportant entre autres, les contrats d’avril et octobre 1841, la couverture et la page de titre du tome Ier de l’édition Furne, le « Catalogue des ouvrages que contiendra La Comédie humaine » et divers manuscrits, épreuves corrigées, annonces de librairie, feuilletons, journaux reproducteurs, contrefaçons. Sélection bibliographique d’ouvrages et d’articles qui se sont intéressés au processus de totalisation, à l’unité de composition et aux restructurations opérées à partir de 1842. Déposé en bibliothèque, en particulier à la Maison de Balzac.

58Mozet, Nicole, « L’effet Comédie humaine » dans Balzac écrivain, PUF, 1990, p. 287-307. Article essentiel sur le geste de Mozet, Nicole, « L’effet Comédie humaine » dans Balzac écrivain, PUF, 1990, p. 287-307. Article essentiel sur le geste de rassemblement balzacien et ses conséquences sur la lecture des œuvres.

59Neefs, Jacques, v. Balzac, l’invention du roman...

60Nesci, Catherine, La Femme mode d’emploi. Balzac, de la Physiologie du mariage a La Comédie humaine, French Forum publishers, Lexington Kentucky, 1992. Pour le chapitre 4, « Vers, et par-delà La Comédie humaine », qui traite des enjeux du réemploi de la Physiologie dans La Comédie humaine, p. 183-212.

61Nykrog, Per, La Pensée de Balzac. Essai sur quelques concepts clefs, Copenhague, Munskaard, Paris, Klincksieck, 1966. Tentative ambitieuse de réfléchir l’organisation de La Comédie humaine en en articulant les concepts clefs.

62Paris, Jean, Balzac, (une œuvre, une vie, une époque), « Phares », Balland, 1986. « Branches » et « branchements ». Une déconstruction magistrale des machineries et du système balzacien : le personnage, le roman, etc.

63Perron, Paul, v. LE Huenen, Roland.

64PIERROT, Roger, « Les enseignements du Furne corrigé », L'Année balzacienne 1965, p. 291-308. Le dernier état des lieux.

65— « Chronologie de Balzac » dans La Comédie humaine, « Bibliothèquethèque de la Pléiade », nouvelle édition, Gallimard, 1976, t. I, p. LXXVI-CXVII.

66Proust, Marcel, Contre Sainte-Beuve, « Bibliothèque de la Pléiade », Gallimard, 1971 Par l’autre grand architecte de cathédrale romanesque. Les arguments du chapitre « Sainte-Beuve et Balzac », p. 274 notamment, sont repris dans l’œuvre romanesque. (Voir Jacques Borel, Proust et Balzac, José Corti, 1975).

67Pugh, Anthony R., « Personnages reparaissants avant Le Père Goriot », L’Année balzacienne 1964, p. 115-137.

68Schuerewegen, Franc, Balzac contre Balzac. Les cartes du lecteur, « Présences critiques », SEDES/Paratexte, Paris/Toronto, 1990. Série de monographies dont l’introduction manifeste la volonté de faire « reculer cet objet appelé Comédie humaine ».

69Spœlberch DE Lovenjoul, Vicomte Charles de, Histoire des œuvres de Honoré de Balzac, Calmann-Lévy, 1888. Troisième édition revue et augmentée (Première édition, 1879, deuxième édition, 1886). Réimpression en fac-similé, Genève, Slatkine, 1968. Inventaire des prépublications et des premières éditions, documents et articles reproduits. Malgré son ancienneté et le « Vachon », c’est le classique de référence.

70Takayama, Tetsuo, Les Œuvres romanesques avortées de Balzac (1829-1842), Tokyo/Paris, The Keio Institute of cultural and linguistics studies, José Corti, 1966. L’envers du décor.

71Tournier, Isabelle, Balzac, le hasard, le roman, Lille, Atelier des thèses, 1993, microfilmé. Pour une analyse chronologique des romans balzaciens et une histoire des intrigues contre le dispositif de lecture imposé par La Comédie humaine. Exemple au t. II, chapitre I (« Tous comptes faits »), le hasard dans la triple perspective de La Comédie humaine, de l’ordre de l’écriture et de l’ordre des actions.

72Vachon, Stéphane, « Balzac en feuilletons et en livres, quantification d’une production romanesque » dans Mesure(s) du livre. Colloque organisé par la Bibliothèque nationale et la Société des études romantiques, les 25 et 26 mai 1989, textes réunis et présentés par Alain Vaillant, Publications de la Bibliothèque nationale, 1992, p. 257-287. Analyse de graphiques et tableaux qui visualisent l’ensemble de la production balzacienne.

73— Voir Moment de La Comédie humaine (Le)...

74 Les Travaux et les jours d’Honoré de Balzac. Chronologie de la création balzacienne, PUV, Presses du CNRS, Presses de l’Université de Montréal, 1992. La plus récente synthèse des connaissances sur l’histoire de l’œuvre. De 1822 à 1856 et aux œuvres posthumes, des tableaux au jour le jour des publications complétés de notices annuelles décrivant les rédactions en cours. Index exhaustif des œuvres dans, et hors, La Comédie humaine.

75— « Les travaux et les jours d’Honoré de Balzac », Le Courrier balzacien n° 47, 1992. Présentation du livre publié sous le même titre.

76— Compte rendu des Lettres à Madame Hanska (éd. Roger Pierrot, « Bouquins », Laffont, 1990), Romantisme n° 79, 1993-1. Insiste sur la lassitude du dernier Balzac et son éloignement de l’œuvre.

77— La gestion balzacienne du classement : du « catalogue Delloye » aux Notes sur le classement et l’achèvement des œuvres, Le Courrier balzacien n° 51, 1993-2, p. 1-17. Un complément indispensable à Les Travaux et les jours d’Honoré de Balzac.

78Vanoncini, André, « Pour une critique balzacienne, esquisse d’une problématique », Littérature n° 42, mai 1981, p. 57-65. Article-plaidoyer qui rappelle la nécessité de lire La Comédie humaine dans son contexte de réception.

79Van Schendel, Michel, « Analyse d’une « composition » [La Femme de trente ans] », dans Le Roman de Balzac, (Roland Le Huenen, Paul Perron [éd.]), Ottawa, Didier, 1980, p. 195-211.

80Weinberg, Bernard, v. The Evolution of Balzac’s Comédie humaine...

© Presses universitaires de Vincennes, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search