Version classiqueVersion mobile

Le Temps d'une pensée

 | 
Marie-Claire Ropars-Wuilleumier

Notice biographique

Texte intégral

Marie-Claire Ropars-Wuilleumier (1936-2007), élève de l’École normale supérieure de Sèvres (1955-1959), agrégée de lettres classiques (1958), a été assistante à l’Université de Dakar, de 1959 à 1962, puis maître-assistant à la Sorbonne, de 1962 à 1968. Rédactrice à la revue Esprit, à partir de 1958, elle y tint en particulier, avec Michel Mesnil (Maurice Mourier), pendant dix ans, la rubrique « cinéma ».

En 1968, elle participa à la fondation du Centre expérimental de Vincennes, en créant le département d’études cinématographiques. À partir de 1971 elle enseigna au département de littérature française de ce qui était devenu l’Université Paris 8-Vincennes, comme maîtreassistant, puis comme professeur. Elle y développa de manière particulièrement originale la recherche et l’enseignement en analyse filmique et en esthétique, fondant et animant, en collaboration avec Michèle Lagny et Pierre Sorlin, équipes (« Intervention du cinéma dans la recherche en sciences humaines », « Recherches sur la pluralité esthétique »), revue (Hors Cadre, PUV) et collection (« Esthétiques hors cadre », PUV).

Marie-Claire Ropars-Wuilleumier a été directrice des Presses Universitaires de Vincennes de 1989 à 2004.

© Presses universitaires de Vincennes, 2009

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search