Version classiqueVersion mobile

Les Facultés de droit de province au xixe siècle. Tome 1

 | 
Philippe Nélidoff

Troisième partie. Les autres facultés

Les professeurs de la faculté de droit de Poitiers et la vie locale au xixe siècle

Jean-Marie Augustin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’École de droit de Poitiers est créée par un décret du 4e jour complémentaire an XII (21 septembre 1804) et installée le 23 juin 1806. Elle est transformée en Faculté par le décret du 17 mars 1808 portant organisation générale de l’Université française. Le corps enseignant est composé de cinq professeurs titulaires de chaire et de deux professeurs suppléants. Leur choix démontre la volonté d’amalgame qui a été la grande pensée de Bonaparte. Deux professeurs, Allard et Guillemot, ont enseigné à la Faculté sous l’Ancien Régime ; le premier y était docteur-régent et le second docteur-agrégé. Trois autres ont été professeurs dans les Ecoles centrales de département, créées en l’an IV, où étaient dispensés des enseignements généralistes. L’abbé Gibault, prêtre jureur puis abdicataire, et Métivier avaient été désignés pour occuper la chaire de législation, le premier à Poitiers et l’autre à Saintes. Charles-Pierre Fradin, qui fut un ardent sans-culotte sous la Terreur, donna des cours d’...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search