Version classiqueVersion mobile

La gestion des risques contractuels par le contrat

 | 
Alexis Downe

Partie 1. La soumission aux risques contractuels

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

62. Connaître les risques contractuels. La connaissance du risque évoque, peu ou prou, deux types d’activités intellectuelles. D’une part, il s’agit de pouvoir représenter – dresser une liste – de l’ensemble des risques qui pourrait affecter un individu, son client, son entreprise, etc. D’autre part, et par la suite, pour chacun des risques, l’individu tentera d’anticiper son impact afin de mieux mesurer le degré d’exposition. Ces deux actions servent d’étapes préliminaires à toute stratégie de maîtrise des risques338. Le degré d’exposition au risque contractuel ainsi que l’ampleur de la possibilité d’y déroger ne fait qu’exprimer jusqu’à quel point les contractants sont soumis aux risques contractuels.

63. L’identification des risques contractuels. Si la particularité du risque contractuel réside dans l’adjonction de l’adjectif contractuel, le juriste doit considérer le contrat. La première étape consiste à isoler le cœur du contrat, c’est-à-dire la norme contractuelle. Celle-ci réi...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search