Version classiqueVersion mobile

La territorialité de la laïcité

 | 
Hiam Mouannès

Introduction

Hiam Mouannès

Texte intégral

Monsieur le Préfet.

Madame le Député.

Madame la Première Vice-présidente du Conseil départemental de Tarn-et-Garonne.

Madame le Maire de la Ville de Montauban.

Madame la Présidente de l’Université Toulouse Capitole.

Révérend Père, Recteur de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth.

Monsieur le Président du Tribunal de Grande Instance de Montauban.

Monsieur le Doyen de la Faculté de Droit d’UT1 Capitole.

Monsieur le Directeur de l’Institut Maurice Hauriou.

Monsieur le Directeur de l’Institut Fédératif de recherche.

Monsieur le Directeur du Laboratoire Méditerranée - Droit public.

Mesdames et Messieurs les élus.

Mesdames et Messieurs.

Chers collègues.

Chers doctorants, cher personnel administratif, chers stagiaires du D.U. « Droit et religions » et du D.I.U. « Normes et Religions ».

Chers étudiants.

Mes amis.

1C’est avec émotion et un grand honneur que l’Université Toulouse Capitole, la Ville de Montauban, tous ceux qui ont contribué par leur soutien financier, logistique et moral à l’organisation du présent Colloque et moi-même, vous recevons aujourd’hui mercredi 28 mars 2018 à l’Ancien Collège de Montauban pour la Septième et probablement dernière Édition annuelle sur la laïcité.

2Cette Édition est consacrée à la territorialité de la laïcité. Elle s’inscrit dans la lignée des précédentes : dans la même perspective scientifique (de réflexion et de débats) et un renouvellement appuyé de serment (en mémoire de toutes les victimes de la barbarie), pour que la Lumière, les libertés, l’égalité et la fraternité combattent et triomphent contre l’obscurantisme.

3Même si mon intérêt scientifique pour la notion de laïcité et de liberté religieuse est bien plus ancien, le cycle du présent Colloque a débuté le 23 mars 2011 avec la problématique suivante : « La laïcité, ensemble, une société de droit »… c’était au lendemain de la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public. Il s’est intéressé, le 25 avril 2012, à la question de la « laïcité en Europe ».

4Ce sont les tristes évènements, s’abattant sur la démocratie en mars 2012 pour atteindre nos valeurs les plus intrinsèques de Libertés, d’Égalité et de Fraternité, qui, par la suite, m’ont conduite à organiser un troisième puis un quatrième Colloque portant sur des questions essentielles : « la laïcité s’enseigne-t-elle ? » (19 avril 2013) et « La laïcité est-elle une liberté ou une contrainte ? » (16 avril 2014).

  • 1 Les Actes du Colloque du 13 avril 2016 sont publiés dans un numéro spécial de la Revue Politeia, n (...)
  • 2 Les Actes du Colloque du 29 mars 2017 sont publiés dans un ouvrage collectif, La laïcité à l’œuvre (...)

5Au lendemain des attentats des 7, 8 et 9 janvier et du 13 novembre 2015, du 14 juillet 2016 et les autres, en France et ailleurs, nul n’avait plus le choix de l’inertie ! Moi, juriste, citoyen français et ancien combattante de la guerre de 1975 au Liban, mon pays, j’ai choisi d’être, parmi les autres, « réserviste » d’une laïcité principe inhérent à l’identité constitutionnelle de la France et clé de voûte des libertés individuelles et collectives. Ce furent alors deux nouvelles Éditions sur la laïcité portant sur : « Le sens de la laïcité : le vrai défi de la démocratie » (Colloque du le 13 avril 2016)1, et « La laïcité à l’œuvre et à l’épreuve » (Colloque du 29 mars 2017)2. Pour toutes ces Éditions et pour celle d’aujourd’hui, ce sont de très hautes personnalités et d’éminents juristes, de divers pays, diverses universités et diverses disciplines, qui ont à chaque fois accepté mon invitation et j’en suis flattée.

  • 3 Cf. article 10-DDHC 1789.

6Le thème choisi pour cette dernière Édition a pour objet de revenir sur les problématiques qui nous ont préoccupées pendant toutes ces années et qui, hélas, nous préoccupent encore à ce jour, pour explorer les différents champs d’appréhension et lieux d’application concrets du principe de la séparation des églises et de l’État. D’une notion dont la définition juridique est pourtant assez limpide (principe d’organisation de l’État et fondement de la liberté de pensée et d’opinion… « même religieuse »3), la laïcité devient en effet abstruse et de plus en plus brûlante. Bafouée, adjectivée (ouverte, fermée, positive, négative, radicale, etc.), dogmatisée, cultualisée, politisée, instrumentalisée et multi-interprétée, chacun va de ce que la laïcité « est », ce qu’elle « n’est pas », ce qu’elle « n’est plus », ce qu’elle « pourra, pourrait, devra ou devrait être ».

7Le travail scientifique d’aujourd’hui déconstruira les a priori pour reconstruire et contribuer à comprendre à quel moment, pourquoi, par quelle faille et par quelle norme, jurisprudence ou comportement de la personne publique et/ou des individus, « l’obéissance aux lois de la République » et « l’identification aux valeurs de la République » se sont laissées déborder par d’autres allégeances et par des « identités » de différentes sortes, notamment religieuses.

8Pour cela, le principe de laïcité sera étudié dans son application « située », sur le territoire français, par les autorités de l’État, par les juges, par les individus, par les entreprises et associations cultuelles/culturelles. Il sera également exploré sous l’angle du droit comparé, lequel nous amènera en Allemagne, au Canada, aux États-Unis d’Amérique, en Italie, au Liban, en Pologne ou encore en Russie. Et, enfin, par la magie de la technologie moderne, l’oncle Jules le « fanatique » et Joseph l’instituteur « mécréant » ressurgiront du début du XXe siècle dans un dialogue pagnolesque sur la laïcité du XXIe… et l’on sera certainement décontenancés par l’œuvre du temps et des hommes.

9Merci à tous et bon Colloque.

Notes

1 Les Actes du Colloque du 13 avril 2016 sont publiés dans un numéro spécial de la Revue Politeia, n° 29/2016. Ils sont également disponibles sur Dailymotion (http://www.ut-capitole.fr/recherche/equipes-et-structures/colloques-conferences-seminaires/le-sens-de-la-laicite-le-vrai-defi-de-la-democratie-colloque-organise-par-l-imh-566584.kjsp?RH=1319195388883).

2 Les Actes du Colloque du 29 mars 2017 sont publiés dans un ouvrage collectif, La laïcité à l’œuvre et à l’épreuve (H. Mouannès dir.), Presses de l’UT1 Capitole, LGDJ Lextenso, n° 31-2017, Préface Corinne Mascala. Ils sont également disponibles sur Dailymotion (https://www.dailymotion.com/widget/jukebox?list[]=%2Fplaylist%2Fx4xat5_ut-capitole_en-cours-la-laicite-a-l-oeuvre-et-a-l-epreuve%2F1&&autoplay=0&mute=0).

3 Cf. article 10-DDHC 1789.

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search