Version classiqueVersion mobile

La compétence du salarié

 | 
Sarah Thomas

Partie 2. La traduction du concept de compétence en droit du travail

Conclusion de la partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

616. Alternative juridique à la compétence. Une fois constatée l’ampleur de la diffusion du concept de compétence et des risques de l’usage désordonné dont elle fait l’objet, l’analyse de l’utilisation de ce concept managérial par le droit doit être poussée jusqu’à permettre d’identifier les pistes de solution permettant de réceptionner juridiquement la compétence. Au gré de nos recherches, nous avons pu constater que la notion juridique de capacité, telle qu’elle est déjà utilisée en droit des personnes, peut apporter des éclairages nouveaux quant à la façon dont le droit du travail peut se saisir du concept managérial de compétence.

617. Renouveler l’existant. Aussi ancestrale soit-elle, la notion juridique de capacité bénéficie d’un potentiel de renouvellement particulièrement intéressant. Ce renouveau de la capacité a d’ailleurs été pointé par de nombreux auteurs et même le droit positif tend à ne plus faire rimer régime juridique de la capacité avec une simple logique de restric...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search