Versione classicaVersione mobile

L'obligation de paiement de la dette publique française

 | 
Liliane Icher

Titre 1. L’illisibilité de la formation de la dette publique

Chapitre 1. L’apparente simplicité de formation de la dette publique

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

104. A partir de la décennie 1970, le financement public a beaucoup évolué. Dans un premier temps, l’Etat s’est défait de ses moyens de financement dérogatoires en s’interdisant de lever des fonds auprès de la Banque de France ou de conclure des emprunts exorbitants du droit commun. En remplacement, les administrations se sont engagées dans des contrats de dette s’approchant des conventions passées par les personnes privées. Elles ont eu recours à des emprunts bancaires classiques puis, de plus en plus, à des emprunts bancaires dont les clauses les rattachaient aux marchés financiers. Enfin, l’Etat, la Sécurité sociale mais aussi quelques collectivités territoriales ont émis des titres de créance sur les marchés de capitaux. Pour ce faire, les personnes publiques se sont rendues sur les marchés dits « réglementés » où les procédures sont plus sécurisées. Malgré la tendance à la banalisation, l’Etat ne saurait être assimilé à un débiteur ordinaire. Sur le marché réglementé de Paris, ...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2018

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search