Version classiqueVersion mobile

Santé, numérique et droit-s

 | 
Isabelle Poirot-Mazères

Postface

Michel Boussaton

Texte intégral

1L’impact actuel et futur du numérique et des nouvelles technologies est difficile à quantifier précisément.
Cependant, nous sommes conscients de vivre une véritable révolution qui survient à un moment où un aveuglement coupable a conduit à une désertification médicale à l’origine d’une difficulté d’accès aux soins pour certaines populations.
De ce fait, ces nouvelles technologies, même si ce n’était pas leur raison d’être, apparaissent comme une « planche de salut » et sont utilisées pour pallier ce déficit.
Cependant, ce développement accéléré, permis par une recherche innovante et performante, n’est pas sans poser de multiples questions :

  • Que reste-t-il de « l’humain » dans la pratique médicale ?
  • Quid du secret médical à l’heure des « big data » même si le recueil des données semble indispensable à l’heure où se développe l’intelligence artificielle ?
  • Quelles implications pour le droit médical ? Ces dernières années ont vu se multiplier les débats sur la responsabilité médicale face à la télémédecine.

2Cela ne représente que quelques questions au milieu d’une multitude de sujets.
Le monde politique est conscient qu’il avance moins vite que la science et il se contente souvent d’avaliser ce qui existe déjà.
Les journées de travail que vous avez initiées ont été d’une très grande richesse. Elles ont permis d’envisager tous les sujets dans la plus parfaite indépendance et transparence. Soyez-en félicités et remerciés.

Auteur

Docteur,
Conseiller Régional, délégué à la Santé, à la Silver Economy et aux Formations Sanitaires et sociales, Région Occitanie

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search