Version classiqueVersion mobile

La justice criminelle des capitouls de Toulouse (1566 - 1789)

 | 
Claire Faure

Seconde partie. La pratique judiciaire criminelle du tribunal capitulaire

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

976. « Que sy quelques uns ont vouleu dire que ce sont des engagemens honnorables et par consequant que l’employ en est facile et agreable, on peut soustenir hardiment qu’ils se sont tout à fait trompés puisqu’en effet la magistrature populaire n’est qu’une veritable servitude, laquelle, soubs le titre d’un petit commandement et soubs l’apparence d’un faux esclat, impose de grands devoirs, demande un continuel travail, et exige de ceux qui s’y engagent une application toute entiere, en sorte qu’on peut dire avec justice que ce peu de pourpre que nous venons de prendre ressemble à un bouton de rozes que beaucoup d’espines environne »2254.

977. En quelques mots, voici présentée la fonction de magistrat municipal par ceux-là mêmes qui dirigeaient la ville de Toulouse. Cette présentation est en parfaite opposition avec les critiques qui ont été formulées à l’encontre de cette administration capitulaire2255, à laquelle l’historiographie de l’époque a contribuée, et qui lui reprochait sa v...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search