Version classiqueVersion mobile

L'organisation judiciaire en Indochine française 1858-1945. Tome I

 | 
Adrien Blazy

Partie I. Établissement de la justice française et transformation de la justice indigène en Cochinchine (1858-1898)

Établissement de la justice française et transformation de la justice indigène en Cochinchine (1858-1898)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

40 Dans cette première partie, nous étudierons l’évolution de la justice en Cochinchine. Ce territoire présente plusieurs singularités qui méritent d’être notés. Tout d’abord, c’est d’ici que démarra la colonisation française de l’Indochine. De ce point de vue, la Cochinchine peut-être considérée, à plusieurs titres, comme la base préparatoire et la colonisation française, qu’il s’agisse de ses versants militaires, politiques et même, nous le verrons, juridiques. Cependant, la Cochinchine est une colonie, et à partir de 1881, la justice indigène est rendue par des magistrats français dans des tribunaux français. C’est ici la véritable particularité de cette possession. Particularité remarquable donc et qui mérite d’autant plus une étude approfondie.

41 Nous verrons ainsi dans un premier chapitre l’évolution de la justice indigène de la période précoloniale jusqu’à ce que la justice française lui soit substituée en 1881. C’est ensuite sur la justice française que se portera notre atte...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search