Version classiqueVersion mobile

Les définitions en droit privé

 | 
Louis-Marie Schmit

Préface

Jérôme Julien

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis l’aube des temps, l’homme s’est efforcé, sans doute pour maîtriser le monde dans lequel il vit, de mettre des mots sur les choses, de créer des concepts et un discours propre à le placer au centre de son univers. La puissance de la dialectique fut sans doute l’un de ses instruments privilégiés, et la puissance du verbe est l’une des constantes des sociétés humaines. Nommer les choses, ou les concepts, les abstractions, est une manière de les identifier ; les définir est sans doute une manière de les comprendre et, partant, d’exercer un pouvoir sur eux. Le droit, art du juste et du bon, mais également art de la démonstration, a ainsi toujours fait une place centrale à la définition. La notion est l’une des plus familières, des plus constantes aussi, et pourtant elle recèle une part de mystère, une complexité qui la rend presque impénétrable dans ses tréfonds. C’est à cette tâche démesurée que s’est attelé avec beaucoup de courage Monsieur Louis-Marie Schmit dans sa thèse consa...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search