Version classiqueVersion mobile

L'organisation judiciaire en Indochine française 1858-1945. Tome II

 | 
Adrien Blazy

Chapitre 2. La scission du service judiciaire, la diversité des organisations indigènes et les remises en cause par le projet vichyste (1919-1945)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

402 Si la période précédente était caractérisée pour le service judiciaire par la volonté d’unité et d’uniformité, celle qui nous intéresse désormais, marquait au contraire le retour du pragmatisme qui, paradoxalement, va s’appuyer sur le modèle métropolitain pour justifier ses choix. Le système de l’autonomie des ressorts judiciaires est, alors, réintroduit, marquant ainsi la fin de l’unité. Ce revirement se fondait sur plusieurs raisons dont la légitimité était parfois contestable ; mais il est indiscutable que cette réorganisation de grande ampleur se révéla insuffisante pour faire face aux difficultés. Ces dernières étaient, dans une large mesure, la persistance de celles rencontrées au cours de la Première Guerre mondiale, sur lesquelles s’en greffèrent de nouvelles. Les réactions du service judiciaire tendirent vers une succession de mesures, plus ou moins, opportunistes qui signaient le retour à un pragmatisme que l’on croyait oublié.

403 À l’inverse, les organisations judicia...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search