Version classiqueVersion mobile

L’abstention de la puissance publique et la garantie des droits fondamentaux

 | 
Damien Fallon

III : La méthode de la recherche : La construction d’un modèle théorique explicatif

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

83 La construction d’un concept dépend avant tout de la méthode retenue. En d’autres termes, l’ontologie dépend de l’épistémologie. En effet, la méthode détermine en même temps qu’elle confère à l’objet la seule existence qu’il peut avoir148. Cette distinction entre épistémologie et ontologie est d’autant plus importante pour le juriste que la distinction entre la science et son objet est particulièrement délicate. Il existe en effet une identité sémantique entre le discours juridique et les discours métajuridiques, rendant indispensable une mise à l’écart de l’objet étudié. Le choix de la méthode dépend alors de son utilité au regard « du type de problème à traiter »149, c’est-à-dire construire un objet propre à rendre compte du droit positif.

84 Le point de départ de cette étude est la négation de tout présupposé axiologique au terme « abstention ». Sans nier le fait que le droit véhicule un certain nombre de valeurs morales (ce qui particulièrement vrai des droits fondamentaux), n...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search