Version classiqueVersion mobile

Recherche sur la soft law en droit public français

 | 
Benjamin Lavergne

Index alphabétique

Texte intégral

- A -

Accessoire : 281s. ; 305 ; 352 ; 365 ; 445 ; 491 ; 521.

Acte
atypique : 52 s. ; 197 s.
de langage (théorie des) : 151 s. ; 323 s.

« de régulation » : 65 s. ; 144 ; 194-196 ; 208 ; 245 ; 273 ; 339 s.
informel : 172 s.
réglementaire : 127 ; 339-340 ; 357.

Acte administratif
décisoire / non décisoire : 199 s. ; 214 s. ; 353 s. ; 370 s.
faisant grief : 370 s.

« Actions administratives informelles » : 62 ; 170 ; 179.

Autorégulation : 56 s. ; 158 ; 162 ; 166 ; 190 ; 247 ; 275 ; 494 ; 500 ; 504.

Autorité : 31 ; 151 s.

Autorités administratives indépendantes :
actes : 65 s. ; 136 s. ; 176 s. ; 190 s. ; 234 s.
contrôle juridictionnel : 310 s.

Avis :
classique : 177 ; 200 s. ; 214 s. ; 221 s.
« régulation » : 226 s. ; 383 ; 461.

- C -

Charte : 57 s. ; 63 s. ; 96 ; 165 ; 178 s. ; 187 ; 254 s. ; 277 s. ; 363 s. ; 504 s.
des droits fondamentaux de l’Union européenne : 277 s. ; 430 ; 499.
du contribuable vérifié : 484 s.

Circulaires :
impératives/interprétatives : 124 s. ; 203-208 ; 235 s. ; 359 s.
réglementaires : 207 ; 235 ; 363 ; 483.

Codification : 256 ; 501 s.

Communiqués : 96 ; 170 ; 257 ; 314 ; 337 ; 375 ; 382 ; 412.

Compétence :
implicite : 207 ; 285 s. ; 413.

Confiance légitime : 471-494.

Conseil supérieur de l’audiovisuel : 93 ; 164 ; 192 ; 196 ; 293 ; 314 ; 330 s. ; 347.

Contrainte (notion) : 31 ; 68 s. ; 103 s. ; 107 s. ; 111 s. ; 356 ; 425.

Contrats « non-normatifs » : 37 ; 295 s.

Coutume : 91 s. ; 262 ; 270 s.

- D -

Décision exécutoire : 199, 357 s.

Défenseur des droits : 382 ; 398 ; 414 ; 488 ; 534.

« Direction non autoritaire des conduites » : 42 ; 140 s. ; 182 ; 210 ; 305 ; 369 ; 457.

Directives : 62 ; 209 s.

Dispositions législatives :
non prescriptives / non normatives : 37 ; 85 s. ; 138 ; 146 ; 256 ; 419 s. ; 506 s.
à la normativité incertaine : 506 s.

Doctrine administrative : 128 ; 237 s. ; 477 s.

Droit :
doux : 68-74 ; 85 ; 98.
flou : 75-88 ; 90 s. ;
144. mou : 46-68 ; 90 s. ; 93 s.
« spontané » : 270 s.

- E -

Echelle de normativité : 147 s. ; 184 s.

Effectivité : 109 s. ; 115 s. ; 162 s. ; 251 ; 258 s., 277 s. ; 298 s. ; 383 s.

Erreur manifeste d’appréciation : 292 s. ; 395 s. ; 404.

Exception d’illégalité : 392.

Expérimentation : 263 s. ; 274 s.

Externalisation : 490 s. ; 514.

- F -

Force :
contraignante : voir contrainte
illocutoire : 151 s. ; 323 s. ; 515.
« normative » : 161 ; 183 ; 216.
obligatoire : voir obligation

Foncteurs déontiques : 123 s. ; 157 s. ; 327 s. ; 510 s.

Foncteurs affaiblis : 186 ; 296 ; 370 ; 457 ; 524

- G -

Gouvernance : 33, 61 s. ; 301 ; 500.

- H -

Habilitation : 39 ; 41 ; 54 ; 194 ; 213 s. ; 285 s. ; 302 ; 307, 325 ; 347 ; 367 s ; 397s. ; 533.

Haute autorité :
de lutte contre les discriminations et pour l’égalité : 148 ; 249 ; 319 ; 343 ; 360 ; 374 ; 398 s. ; 413 ; 462 ; 476 ; 484 ; 488.
de santé : 166 s. ; 251 ; 3434 ; 350 ; 390 ; 397 ; 399 ; 438 ; 470 ; 486 s.

- I -

Impératif :
Catégorique / conditionnel : 130 s. ; 361 ; 427.
critère de recevabilité : 124 s. ; 316 s. ; 326 s. ; 344 s.
notion : 118-124, 128 s.

Interprétation :
authentique : 127 ; 160 ; 233 ; 245 ; 316 ; 425 s. ; 479.
jurisprudentielle : 239-245.
qualifiée : 245-252.

- L -

Lex lata / Lex ferenda : 77 ; 175.

Loi :
clarté : 87 ; 147 ; 256 ; 446 s. ; 475 ; 484 s. ; 502 ; 507 s.
de programmation / de programme : 509 s. ; 514 s. ; 522.
intelligibilité : 87 ; 256 ; 446 s. ; 448 s. ; 512.
Mémorielles : 87 ; 422 ; 522.
Qualité : 506 s.

- M -

Management public : 61 s.

Mesures :
d’ordre intérieur : 62 ; 200 s., 208 s. ; 348 s.
préparatoires :214 s.

Métalangage : 243 s.

Méthode ouverte de coordination : 298 ; 499 s.

- N -

Norme :
« modèle » : 133 s. ; 268.
notion : 133 s.
permissive : 86 ; 120 ; 184.
recommandatoire : 120 s. ; 464 s. ; 470 s.
technique : 60 ; 132 ; 141 s., 252 s., 515

- O -

Obligation (notion) : 70 ; 117 s.

Opposabilité / Invocabilité : 205 ; 239 ; 385 ; 467 ; 477 s.

- P -

Principe :
de précaution : 409 s.
de proportionnalité : 301 s.

Publication : 255 ; 374 ; 378 s. ; 398 s. ; 400 ; 402 s. ; 467 s.

Prudence normative : 291 s. ; 295 s. ; 349 ; 455.

-Q

Qualifications / requalifications : 96 ; 149 ; 326 s. ; 344 s. ; 352 ; 357 s. ; 516.

- R -

Recommandation :
notion : 133 s.
de bonnes pratiques : 318 ; 328 ; 350 ; 434 s. ; 437 s. ; 486.

Recours
de plein contentieux : 405 ; 416 s. ; 532.
pour excès de pouvoir : 312 s.

Régulation : 32, 65-67 ; 190 s. ; 338 s. ; 459.

Résolution :
du Parlement français : 187 ; 196 ; 356, 518 s.
du Parlement européen : 55 ; 187.
de l’AG des Nations Unies : 30 ; 33 ; 49 ; 98 ; 110 ; 174 ; 265 ; 271 ; 344.

Responsabilité :
pour faute : 400 s. ; 434 s.
sans faute : 406 s.

- S -

Sanction :
notion : 70 s. ; 102 s., 111 s.

Sécurité juridique : 443 s. ; 469 s.

Standard juridictionnel : 83 s. ; 135 s. ; 452.

Subsidiarité : 230 s. ; 301 s.

Sunshine régulation : 70 ; 162 ; 197 ; 383.

- T -

Technique :
alternative : 291 s.
recommandatoire : 140 s.

- V -

Vœux : 200 s. ; 355 s.

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search