Version classiqueVersion mobile

Pour une histoire européenne du droit des affaires : comparaisons méthodologiques et bilans historiographiques

 | 
Luisa Brunori
, 
Olivier Descamps
, 
Xavier Prévost

Introduction

Luisa Brunori, Olivier Descamps et Xavier Prévost

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fernand Braudel, dans sa leçon inaugurale prononcée au Collège de France en 1950, affirme qu’« il n’y pas d’histoire unilatérale »1 et dit croire à « une histoire particulièrement lente des civilisations »2. Il affirme encore, en parlant de la conscience des historiens, l’avènement d’une « histoire nouvelle » beaucoup plus complexe et articulée qu’auparavant, ajoutant qu’i il n’y a pas de salut hors des méthodes du travail par équipes »3.

Soixante-six ans plus tard, toujours à l’occasion une leçon inaugurale présentée au Collège de France, cette fois – emblématiquement – de la Chaire européenne, Alain Wijffels se demande explicitement « Le droit européen a-t-il une histoire ? En a-t-il besoin ? ». La réponse donnée par le titulaire de la chaire est plutôt ample et s’exprime dans les mêmes termes que Braudel, ceux « de la très longue durée d’une civilisation […] qui devient pleinement reconnaissable au cours des premiers siècles du second millénaire de l’ère chrétienne » et qui s’est ...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search