Version classiqueVersion mobile

Du bailliage des montagnes d’Auvergne au siège présidial d’Aurillac

 | 
Béatrice Fourniel

Remerciements

Texte intégral

1Je tiens à remercier M. le professeur Jacques Poumarède et tous les professeurs du Centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques pour leur écoute et leurs conseils.

2Je remercie également M. Edouard Bouyé, conservateur des Archives départementales du Cantal ainsi que tout le personnel, les membres du Centre d’étude d’histoire juridique (CNRS-Paris II), mais aussi tous ceux, amoureux de l’histoire et de l’Auvergne, qui ont contribué à enrichir mes connaissances et mes recherches.

3A ma famille et mes amis qui ont su me soutenir et m’encourager dans la réalisation de ce travail.

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Volume papier

decitre.framazon.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search