Version classiqueVersion mobile

Prendre le pouvoir : force et légitimité

 | 
Marie-Bernadette Bruguière

Ont collaboré à cet ouvrage

Texte intégral

1Marie-Bernadette Bruguière, professeur à l’Université des sciences sociales de Toulouse

2Christian Bruschi, professeur à l’Université d’Aix-Marseille III

3André Cabanis, professeur à l’Université des sciences sociales de Toulouse

4Arnaud Decroix, moniteur-allocataire de recherches à l’Université d’Aix-Marseille

5Olivier Devaux, professeur à l’Université des sciences sociales de Toulouse

6Édouard Dockes, attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université de Grenoble II

7Michel Ganzin, professeur à l’Université d’Aix-Marseille III

8Éric Gasparini, professeur à l’Université de Franche-Comté

9Jacques Krynen, professeur à l’Université des sciences sociales de Toulouse

10Hervé Le Roy, maître de conférences à l’Université des sciences sociales de Toulouse

11Philippe Nélidoff, professeur à l’Université des sciences sociales de Toulouse

12Ludovic Sérée de Roch, docteur en droit

13Germain Sicard, professeur émérite à l’Université des sciences sociales de Toulouse

14Édouard Tillet, maître de conférences à la Faculté de droit d’Aix-Marseille

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search