Version classiqueVersion mobile

Justice et politique : de la guerre de Cent Ans aux fusillés de 1914

 | 
Jean Bastier

Paul Ourliac 1911-1998

Texte intégral

1Au moment où notre imprimeur achevait la fabrication de ce volume, nous avons appris, avec une infinie tristesse, la mort de notre maître, le professeur Paul Ourliac, membre de l’Institut. Tous ceux qui savent ce que des disciples ont reçu d’un grand maître comprendront notre peine.

2Paul Ourliac s’intéressait beaucoup à la vie de notre Centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques. Il s’était réjoui d’apprendre que le ministère de l’Éducation nationale et des Universités nous avait donné des crédits pour développer une politique de publication. Il avait examiné nos projets, émis des observations précieuses. Il devait, en septembre 1998, prononcer une allocution d’ouverture au colloque "Droit romain, jus civile et droit français", organisé par notre Centre.

3Auguste Comte enseignait que les grands savants jouissent d’une immortalité subjective, car leur souvenir se perpétue chez leurs disciples et chez les savants des générations postérieures… Aussi dédions-nous ce modeste volume à la mémoire de notre cher maître, Paul Ourliac.

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Volume papier

decitre.framazon.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search